Pénurie de profs: La liste des 965 enseignants affectés

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 382 vues

Face à la pénurie d’enseignants de plus en plus cirant dans les établissements scolaires publics, la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, prof Mariatou Koné, a procédé cette année à une vague d’affectations dans les quatre coins du pays. Ce sont au total 965 profs des collèges et lycées qui sont concernés par cette mesure, dont 263 dans la seule zone du Nord. Les écoles de Korhogo, de Boundiali, de Séguéla et de Bondoukou, ont reçu le plus grand nombre d’enseignants affectés. Dans une note signée de Drissa Ouattara, le directeur des ressources humaines du ministère de l’Education nationale, dont nous avons reçu copie, il est mentionné que ces enseignants sont tenus de regagner leurs postes depuis le 3 novembre dernier. Ce sont 41 Directions régionales de l’éducation nationale (Dren) qui ont été prises en compte. Parmi ces enseignants, figurent 159 profs de mathématique-Tice et 65 profs de physique-chimie. Voici, classé par ordre décroissant, le quota des affectations attribuées à chaque Dren.

Korhogo (67) ; Boundiali (58) ; Bondoukou (57) ; Séguéla  (54) ; Guiglo (54) ; Ferké  (42) ; Man (43) ; Mankono (40) ; Katiola (39) ;  Abengourou (30) ; Adzopé (29) ; Duekoué (29) ; Soubré (28) ; Sansandra (28) ; Bongouanou (26) ; Touba (24) ; Divo (22); Bouaflé (22) ; Yamoussoukro (21) ; Aboisso (20) ; Bouna (20) ; Odienné (20) ; Minignan (15) ; Daloa (15) ; Agboville (13) ; Dimbokro (13) ; Bouaké 2 (13) ; San Pedro (12) ; Daoukro (11) ; Dabou (11) ; Danané (10) ; Grand Bassam (6) ; Issia  (6) ; Abidjan 3 (5) ;  Sinfra  (4) ; Abidjan 1 (4) ; Bouaké 1 (4) ; Abidjan 2 (2) ; Abidjan 4 (2).

Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite