Plan Orsec: Qui bloque l’argent des déguerpis ?

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 78 vues

Près de 200 familles, déguerpies depuis 2014 dans le cadre de l’opération ville propre, réclament leur dédommagement. Il s’agit des quartiers d’Abobo, d’Adjamé, de Williamsville et de Yopougon.

Selon Moussa Sidibé, le président du collectif des personnes déguerpies, sur un total de 4 milliards FCFA qu’ils attendent depuis environ 8 ans, seulement 200 millions ont été payés. « Les paiements ont ensuite été interrompus. Nous n’avons pas de raisons quant à cela. Nous avons à maintes reprises rencontré la direction de l’urbanisme et du foncier qui s’occupe de ce dossier, sans succès », relate M. Sidibé.

Seulement lui et une trentaine de personnes ont pu percevoir leur paiement, jusque-là. 26 personnes parmi les bénéficiaires ont perdu la vie, d’après Moussa Sidibé.

Pour comprendre ce qui se passe, nous avons joint les services techniques de la direction générale de l’urbanisme et du foncier. Une source proche du directeur général Kouman Kra signale que le dossier concernant ces familles est toujours en traitement.

Un échéancier de paiement a déjà été établi avec les personnes à dédommager, d’après notre interlocuteur. Il a été décidé de payer d’abord les petits montants, ensuite les montants les plus élevés. La lenteur de l’opération, selon les services de la direction de l’urbanisme et du foncier, vient de la disponibilité des fonds qui n’est pas le fait du ministère de la Construction.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite