PAA: L’assiduité au travail préoccupe Hien Sié

par NORDSUD
36 vues

Le personnel du Port autonome d’Abidjan (PAA) a présenté ses vœux de nouvel an au directeur général, ce jeudi 19 janvier 2023, à Treichville au Seamen’s Cub.

L’occasion pour Méité Salamata, la responsable des ressources humaines, d’interpeller le personnel sur l’assiduité au travail. «Il y a beaucoup qui ne sont pas assidus. Une situation qui amène le directeur général à être sceptique », a indiqué Salamata Méité. Pour elle, le fait d’en parler lors d’une telle cérémonie montre que l’heure est grave. Malgré les bons résultats obtenus par le port, selon Mme Méité, certains ne travaillent pas. Premier informé, le directeur général du Port autonome d’Abidjan, Hien Yacouba Sié, a mis en garde les concernés. «Nous avons travaillé à sensibiliser sur l’assiduité. Nous passerons à la phase de répression.  Ceux qui estiment qu’ils ne peuvent pas travailler au port pourront partir », a fait savoir Hien Yacouba Sié, non sans saluer les bosseurs au sein de l’entreprise. Ces derniers, à l’entendre, seront récompensés à la hauteur de leurs efforts. Le directeur général du PAA a par ailleurs annoncé l’institution du prix du meilleur travailleur du port, cette année. Avec un chiffre d’affaires de 127 milliards FCFA, en hausse de 6% par rapport à l’année dernière, le patron du port a noté la bonne santé financière de la structure. De plus, a notifié Hien Yacouba Sié, les ports d’Abidjan et de San Pedro ne sont plus sur la liste noire des institutions américaines.

L’inauguration de plusieurs terminaux cette année au sein du port d’Abidjan et la création prochaine d’un terminal d’engrais et d’une plateforme logistiques annoncent de belles heures pour la maison.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a saisi l’occasion pour féliciter tous les travailleurs du Port, après les avoir incités au travail. « Il faut que nous travaillions comme le président de la République pour doter le port de toutes ses infrastructures », a expliqué Amadou Koné, tout en appelant à un climat social apaisé.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite