Primaire: Pourquoi les kits scolaires ne sont pas encore distribués

par NORDSUD
65 vues

Selon Lazare Golly, inspecteur général de l’Education nationale, les 5,3 millions de kits scolaires mis à la disposition des élèves sont en train d’être acheminés dans les différentes inspections, par les « opérateurs économiques ». Interrogé sur le retard que prend ces kits à parvenir à leurs destinataires, lundi au cours d’un débat sur la radiotélévision ivoirienne (RTI), Lazare Golly a pointé le problème « de mobilisation des moyens de transport pour acheminer ces documents ».

Au plus tard, à la mi-novembre, a souligné l’inspecteur général de l’Education nationale, ces kits parviendront à destination. «C’est un processus lourd », a reconnu M. Golly. Les problèmes seront recensés, dit-il, et corrigés.

Pour Kadio Claude, président de l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci), à cause de ces retards, l’utilité des kits scolaires n’est plus perceptible. « Finalement, pour ne pas rater les cours, les parents sont obligés de payer leurs fournitures », a déploré Kadio Claude.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite