Rentrée scolaire: La distribution tardive des kits préoccupe

par NORDSUD
122 vues

Pendant que la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné, prépare le lancement de la rentrée scolaire 2022-2023 pour le 5 septembre prochain, à Grand-Bassam, la question des kits scolaires refait surface. Comme chaque année, plusieurs millions de kits scolaires gratuits seront disponibles dès ce 5 septembre.

Le hic, selon les parents d’élèves, c’est que ces kits ne parviendront aux enfants qu’un à deux mois après.

«Chaque année, nous payons les fournitures de nos enfants avant de recevoir les kits gratuits. Pour que nous sentions l’importance de ces kits, il faut les distribuer dès début septembre», propose Kadio Claude, président de l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci).

Fournitures

Une situation également vécue par les enseignants du primaire. «Nous pensons que l’esprit des kits gratuits est d’éviter que les parents aient à payer des fournitures pour leurs enfants au primaire. Mais, pour que ça marche, ces kits doivent être disponibles dès la rentrée. Aucun parent ne peut attendre, sinon son élève sera en classe sans fournitures quand les cours débuteront», note Abba Eban, président du Mouvement pour l’union nationale des enseignants de Côte d’Ivoire (Muneci).

Face aux lourdeurs, l’année dernière, la ministre Mariatou Koné avait insisté pour que les kits octroyés gratuitement arrivent non seulement à leurs destinataires, mais à temps.

Ce qui n’a pas empêché des retards.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite