Sénatoriales : Pourquoi l’issue du scrutin était prévisible

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 129 vues

Le Rassemblement des houphoüetistes pour la démocratie et la paix ( Rhdp), a remporté la majorité des sièges à l’issue des élections sénatoriales qui se sont déroulées samedi dernier dans le pays, avec un score de 56 sénateurs élus. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) a remporté 6 sièges. L’information principale, c’est la défait du Rhdp dans le Belier. La liste du parti  conduite par le président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio, s’est inclinée devant celle du Pdci conduite par Allah Kouadio Rémi et Yeboué Kouadio. Le Parti des peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) de Laurent Gbagbo, n’a eu aucun sénateur.  Prévisible, selon Dr Néné Arsène, politique, spécialiste des questions de droit humains.« L’issue de cette élection était presque connue, à partir du moment où les résultats de ces scrutins reflètent en général ceux des précédents scrutins locaux. Or, le parti qui en a majorité, c’est le Rhdp. Mais on a vu aussi que le parti a perdu dans le Bélier, après la défaite d’Ahoussou-Jeannot lors des régionales. Cela dénote d’une certaine crise de confiance », note Dr Néné Arsène. La défaite de l’opposition, encore plus palpable, à l’entendre, n’est qu’une la suite logique de son bilan. Les élections des sénateurs se sont déroulées dans 32 circonscriptions électorales pour élire 64 sénateurs.

Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite