Université de Bouaké: L’UFR sciences économiques initie la formation par alternance

par NORDSUD
55 vues


L’Université Alassane Ouattara de Bouaké a abrité ce mercredi 19 avril 2023 une séance d’explication de la formation par alternance des masters professionnels de l’unité de formation et de recherche (UFR) en Sciences économiques et développement (SED). Cette séance fait suite au démarrage dans cette université d’un programme de formation par alternance à l’université Alassane Ouattara. La rencontre s’est tenue à l’amphithéâtre de l’UFR Maths-Info du campus 1 de Bouaké. Elle s’est soldée par la signature d’une convention cadre de formation de 15 étudiants par une entreprise de la place. Ces 15 étudiants sont soumis à un stage pratique dans une entreprise. A l’issue du stage, chaque étudiant passera devant un jury composé de professionnels et d’universitaires. Les cours se déroulent en alternance d’une semaine en amphithéâtre et une autre de formation pratique en entreprise.

« Nous sommes ici avec des collègues de la Sigedef qui est un réseau de formation pour parler de formation par alternance. L’une des difficultés de nos universités, c’est que nous n’arrivons pas à trouver des étudiants en fin de formation qui soient employables. Et toutes les propositions, toutes les suggestions sont faites pour que nos étudiants aient une gamme de formation pour leur permettre d’être plus solides, d’avoir les compétences pour leur permettre d’intégrer les entreprises sans trop de difficultés », a indiqué le professeur Anassé Augustin.

Au nom de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Docteur Paul Dakuyo s’est réjoui de ce programme. « Les universités privées sont en concurrence avec le public. Les chefs d’entreprise ont tendance à employer les étudiants sortis du privé à raison de la formation professionnelle qui est plus accentuée au privé avec les Master professionnels. Car une entreprise ne veut pas embaucher un étudiant sorti du public pour avoir à le former sur la gestion des stocks par exemple.  Pour donner plus de chance aux étudiants du public qui ne font qu’une formation théorique, il est bienséant que nous ayons une formation professionnelle pratique. La formation par alternance vient pallier cette situation. Donc saisissez votre chance. Moi je vous exhorte à adhérer à ce projet. Quand vous sortez, il est difficile d’avoir des stages. Avec la formation par alternance, vous avez des chances d’avoir des stages et des emplois stables », a relevé Dakuyo Paul, député et adjoint au maire de la commune de Bouaké.

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite