Béoumi: Les chefs traditionnels veulent conjurer le mauvais sort

par NORDSUD
28 vues


Les têtes couronnées de Beoumi préparent un grand coup suite aux violences qui ont eu lieu avant, au cours et après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Ils ont donné l’information le samedi 21 novembre 2020 au ministre Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des médias. Les chefs traditionnels comptent faire une libation pour conjurer le mauvais sort qui s’est abattu sur la localité au cours de ces joutes électorales. Des inconnus ont ouvert le feu sur le cortège du ministre composé de plusieurs véhicules, faisant 4 blessés dont un ayant reçu des balles dans la tête. Pour conjurer le mauvais sort, Nanan Ago Barthélémy, chef de canton de Béoumi compte réunir tous les cadres du Pdci, du Rhdp, du FPI ainsi que toutes les tendances pour faire la libation. « Ils sont tous nos enfants. Nous allons tous les appeler pour leur parler afin qu’ils œuvrent tous pour le développement de Béoumi », a rassuré Nanan Ago Barthélémy.


Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite