CAN 2023: Le Stade de Yamoussoukro homologué par la CAF

par NORDSUD
17 vues

«Le stade de Yamoussoukro vient d’être homologué par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2023 avec des commentaires et remarques à traiter pour une approbation définitive». C’est à travers ce post sur sa page Facebook que l’Office national des sports (ONS) a officialisé, ce 9 mai, l’homologation du rectangle vert de Yamoussoukro.

Et de 1 pour la Côte d’Ivoire. Bonne nouvelle pour le sport roi. Le stade de Yamoussoukro a officiellement reçu l’homologation de la CAF pour l’accueil des matchs officiels. En l’état actuel, cet antre de 20.000 places niché au cœur de la capitale politique ivoirienne est le seul édifice footballistique ivoirien jouissant de l’aval de la faitière du ballon rond. De fait, le stade d’Ebimpé, l’arène principale, étant fermé pour travaux de rénovation, les autres aires de jeux, en cours de construction ou d’aménagement pour la CAN 2023 prévue en Côte d’Ivoire, le stade de Yamoussoukro crédité du plus haut taux d’avancement de travaux était l’unique terrain sur le territoire ivoirien à même de postuler pour l’homologation de la CAF.

Une homologation après une si longue attente. Une requête officiellement acceptée, ce lundi 9mai, 8 mois après la première demande d’homologation formulée par les autorités ivoiriennes. En guise de réponse à cette première sollicitation, la CAF avait notifié son refus par le biais d’une missive datée du 20 septembre 2021. Ce carton rouge de la CAF avait contraint les Eléphants à disputer au Bénin les ultimes matchs de qualification à la CAN 2021 qui devraient se jouer à domicile. Cela sera un lointain souvenir avec la carte blanche de la CAF décernée au stade de Yamoussoukro, en prélude aux prochaines rencontres officielles des pachydermes. Dans cette droite ligne, le stade d’Ebimpé (98% taux d’avancement des travaux), le stade de Bouaké (94% taux d’avancement des travaux), le stade de San Pedro (71% taux d’avancement des travaux), le stade de Korhogo (64% taux d’avancement des travaux), le stade Felix Houphouët Boigny (25% taux d’avancement des travaux), selon les derniers chiffres de l’ONS, seront incessamment fin prêts, afin d’augmenter le nombre des stades ivoiriens répondant aux normes de la CAF.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite