Congo-Brazzaville: Le principal opposant meurt le jour de l’élection

par NORDSUD
127 vues

Guy parfait Koléas, le principal opposant du président sortant à l’élection
présidentielle du Congo-Brazzaville est décédé dans la nuit du 21 au 22 mars 2021.

Un décès des suites du Coronavirus. En effet, le sexagénaire avait été
diagnostiqué positif à la Covid-19, vendredi dernier. La veille de l’élection
présidentielle prévue pour le 21 mars, sur un lit d’hôpital avec un masque à
oxygène sur le visage, Guy parfait Koléas enjoignait ses concitoyens à se
mobiliser pour l’élection.
«Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort. Mais cependant, je vous
demande de vous lever. Allez voter pour le changement», avait-il indiqué le
samedi 20 mars, dans une vidéo qui laissait entrevoir qu’il était mal en point.
Une dernière apparition publique qui aura précédé son décès. Guy-Brice Parfait
Koléas est passé de vie à trépas, alors qu’il était à bord d’un avion en partance
pour la France, où il devait recevoir des soins.
«Levez-vous comme un seul homme. Faites-moi plaisir. Je me bats sur mon lit
de mort. Vous aussi, battez-vous, pour votre changement. Il en va de l’avenir de
vos enfants», tel aura été la dernière volonté publique de l’opposant congolais.
Dauphin de Denis Sassou Nguesso lors de la présidentielle de 2016, il incarnait
le prototype de l’éventuel trouble-fête au président sortant qui cumule 36 ans
au sommet de l’exécutif congolais.
Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite