Côte d’Ivoire-Maroc: Jean-Louis Gasset veut créer un ‘‘commando’’

par NORDSUD
60 vues

Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Sofian Boufal. Ces coqueluches de l’épopée marocaine qui avaient été les fers de lance du royaume chérifien dans le dernier carré de la dernière coupe du monde brilleront par leurs absences sur le rectangle vert, lors du face-à-face Côte d’Ivoire VS Maroc, prévu ce 14 octobre 2023 au stade Félix Houphouët Boigny. Dans le camp des pachydermes le capitaine, Serges Aurier sera également aux abonnés absents. En conférence de presse ce vendredi, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Walid Regragui, a joué la carte de l’optimisme en dépit de ces carences qui désagrégeront son onze entrant.  « Je suis heureux de ces absences parce que ce sont des matchs amicaux et ça me permet de tester d’autres options. On ne veut pas être tributaire au dernier moment d’une absence. Ce ne sera pas une excuse, les joueurs qui prennent la place doivent montrer qu’ils sont capables de pallier ses absences » a-t-il indiqué face au quatrième pouvoir.

Dithyrambique relativement à l’équipe nationale ivoirienne, le sélectionneur de l’équipe numéro 1en Afrique au classement FIFA a par ailleurs qualifié les pachydermes de ‘’l’une des meilleures équipes africaines qui aura à cœur d’envoyer un message à tous les pays avant la CAN”. L’ex-footballeur qui a d’ores et déjà croisé le fer avec les éléphants, a en outre placé cette confrontation sous le sceau de l’opportunité de “sentir l’odeur de la compétition avant tout le monde’’. « Les ivoiriens, il ne faut jamais les sous-estimer. Il n’y a pas que le milieu de terrain, devant vous n’êtes pas mal non plus avec Haller, Zaha, Krasso et compagnie. C’est un très bon test parce qu’on a aussi des joueurs au très haut niveau. Ça va être un match difficile et c’est ce qu’on est venu chercher », a indiqué le conférencier.À en croire le sélectionneur, la victoire ne sera pas l’obsession de ses poulains.

A sa prise de parole dans une salle de presse ou les derniers détails comme la climatisation font défaut, Jean-Louis Gasset n’a pas tari d’éloges à l’égard de son adversaire. « On est tout excité de jouer la meilleure équipe d’Afrique. L’exemple qu’en 6 mois, on peut chambouler une équipe et être demi-finaliste de la Coupe du Monde », a fait savoir Jean-Louis Gasset. Le sélectionneur ivoirien a par ailleurs souligné son ambition de s’inscrire dans le sillage de son pair. « Walid est arrivé à faire un commando en 6 mois, c’est exactement, ce que nous voulons faire »,  a signalé le sélecteur des Eléphants. L’une des grandes attractions du match sera le come-back de Seko Fofana, les éventuelles titularisations d’un Franck Kessié apparu le visage amoché avec un sparadrap et d’un Wilfried Zaha qui n’aura pas pris part à l’entraînement collectif ouvert à la presse dans l’antre du Félicia.

Charles Assagba 

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite