Depuis Bouaké: Paul Dakuyo voit 3 autres mandats pour le Rhdp

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 263 vues


Le député Paul Dakuyo, 1er adjoint au maire de la commune de Bouaké, a reçu le mardi 21 février 2023 les vœux de nouvel an de son département politique de Bouaké-Belleville. A cette occasion, les militants du Rhdp lui ont renouvelé leur gratitude pour la bonne marche du parti dans sa localité. Pour ses actions de bienfaisance à l’endroit des militants du parti au pouvoir mais aussi de toutes les populations.

Le secrétaire départemental Paul Dakuyo a saisi l’occasion pour sensibiliser les militants sur le E militant. Il a demandé à ses partisans de se faire enrôler sur la liste des militants du Rhdp dans la localité. Pour lui, en le faisant, les militants montrent leur volonté à soutenir le Président Alassane Ouattara qui a recommandé cette opération de recensement électoral. Il a indiqué aux militants que Alassane Ouattara est un homme de paix, de développement, de rassemblement.  Et qu »avec Alassane Ouattara, le Rhdp fera encore trois autres mandats ». Mais pour qu’il en soit ainsi, le chef de l’Etat tient à ce que le Rhdp soit un parti fort. « Raison pour laquelle, il a instruit ses collaborateurs du parti de se mettre au travail pour connaître le nombre de militants du Rhdp. Il veut des militants engagés, susceptibles de continuer son œuvre de développement. Il veut savoir si après lui nous pouvons tenir la route de la mobilisation. Tenir la route c’est le nombre. C’est pourquoi, nous vous recensons pour vos cartes de militants. Il faut que dans un mois nous fassions notre E militants. Dans vos quartiers, il faut travailler là-dessus. On nous a dit que les photos posaient problème. Il ne faut pas que les photos soient un frein. J’invite chaque délégué de secteur à faire recenser les militants pour le E militant. Au nom du président de la République, c’est une exigence de la direction du parti », a indiqué Paul Dakuyo.

« Le président veut moderniser le parti. Le Rhdp doit être un parti moderne et modèle. Nous sommes sur le bon chemin. D’ailleurs nous sommes enviés des autres. Si vous voulez que nous conservions encore le pouvoir pour trois autres mandats, faîtes le E militant », a ajouté le député Paul Dakuyo.

Il a aussi invité les militants du Rhdp de se départir des querelles liées aux choix des candidats aux élections municipales de 2023. A son aviss, les militants doivent mettre le cap sur l’élection présidentielle de 2025. « Tout ce que nous faisons, c’est pour le Rhdp, pour le Président Ado, et pour nous-mêmes. Je vous exhorte à vous faire enrôler pour le E militant. Vous savez que 2025 n’est pas loin. Faites-vous enrôler pour le E militant. Ce qu’on vise, c’est 2025. Avec le E militant, nous allons mettre fin à beaucoup de faux débats. Si tu n’as pas un président qui garantit la paix, à quoi sert-il d’être maire. Ne soyez pas contre la candidature de quelqu’un », a suggéré le candidat à la candidature à la mairie de Bouaké pour le compte du Rhdp.

Pour terminer, il a dit s’en remettre à la décision du parti au cas où il ne sera pas choisi pour défendre les couleurs du Rhdp aux élections municipales. « Le parti travaille à trouver les candidats. Quand la liste va sortir, nous allons aviser », a-t-il clos.

Comme Paul Dakuyo, plusieurs cadres du parti sont candidats à la candidature pour briguer le poste de maire dans la commune de Bouaké. Au nombre de ces cadres, l’on note le ministre des Transports et député, Amadou Koné, le maire sortant Djibo Nicolas et le député et 4ème adjoint au maire Bema Fofana.

Alors que les partisans du ministre Amadou Koné le présentent comme le candidat du Rhdp choisi par la direction, les partisans des autres prétendants disent attendre la décision finale du parti.


Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite