Dette intérieure ivoirienne: La priorité aux PME

par NORDSUD
61 vues

Le conseil des ministres de ce 15 février 2023 a adopté une communication relative à la situation du règlement de la dette fournisseur  en Côte d’Ivoire. D’après Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement, au 3 janvier 2023, l’ensemble des payements au profit des fournisseurs et prestataires de service de l’Etat s’élevait à 1175, 1 milliards FCFA. Soit, un  taux d’apurement de 72,8%, tandis que la dette flottante est de 387 milliards de F.

À l’entendre, le conseil a instruit l’ensemble des ministres à l’effet de prendre des dispositions pour l’apurement de la dette de la gestion 2022 et le règlement de la dette fournisseur 2023, en accordant une attention aux PME.

Le conseil des ministres a aussi adopté une communication relative aux innovations apportées dans le secteur des publicités depuis 2021. La première phase a consisté à introduire la numérisation, en réduisant les délais de traitement des publicités. La deuxième phase a consisté au démantèlement des panneaux publicitaires irréguliers sur 53 axes principaux routiers. La phase pilote a débuté le 16 janvier 2023 et prendra fin en mai 2023, avec une réattribution des nouvelles implantations des panneaux, qui sera suivi d’un dispositif de contrôle.

Le conseil a également adopté un décret portant sur la construction d’une centrale thermique à Aboisso, d’une puissance de deux fois 24 mégawatts, alimentée avec le palmier ; pour une production annuelle de 337 gigawatts.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite