Municipales 2023 à Bouaké: Une union de femmes Rhdp opte pour Amadou Koné

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 89 vues


Comme s’il s’agissait d’une réponse du berger à la bergère. La semaine dernière, un groupe de secrétaires de sections Rhdp a annoncé son choix en faveur du 1er adjoint au maire et député Paul Dakuyo pour être le candidat du Rhdp aux élections municipales de 2023 dans la commune de Bouaké. Avant, un groupe de jeunes annonçaient leur préférence pour le maire sortant Djibo Nicolas ou encore pour le député et adjoint au maire de Béma Fofana.

Le mardi 14 février 2022, c’est le tour d’une association de femmes du Rhdp de réclamer la candidature du ministre Amadou Koné au poste de maire de Bouaké.

La succession du maire Djibo Nicolas est ainsi ouverte alors que lui-même est dans les startings-blocks. A entendre, les femmes conduites par la 6ème adjointe au maire Ouattara Fanta, cette réaction de soutien à Amadou Koné au siège régional du Rhdp Gbêkê vise à freiner la volonté de certains cadres du parti des Houphouëtistes qui semblent rouler à contre courant du choix du directoire du parti. C’est pourquoi l’Union des Femmes Rhdp (UF-Rhdp) de Bouaké conduite par Fatoumata Ouattara, présidente de la section Bouaké-Gonfréville a fait une sortie pour déclarer son soutien à la candidature du ministre des transports, Amadou Koné, aux élections municipales de 2023.

Au dire de Ouattara Fanta,  » le ministre des Transports, Amadou Koné, est le candidat désigné par le président du Rhdp, Alassane Ouattara pour défendre les couleurs du parti aux élections municipales de Bouaké ». Les femmes du Rhdp trouvent ce choix judicieux, en ce sens qu’il est d’ailleurs le meilleur choix, à en croire Fatoumata Ouattara dans sa déclaration. A cet effet,  les femmes des structures départementales, des zones, les femmes des sections sont décidées à mouiller le maillot en vue de l’élection d’Amadou Koné aux élections municipales de 2023.  » Nous irons partout pour dire que Amadou Koné, notre leader incontesté et incontestable, est l’homme qu’il faut à la tête de la mairie de Bouaké », a déclaré Ouattara Fanta, au nom des femmes. Pour aussi justifier le choix d’Amadou Koné, les femmes mettent en avant les qualités d’homme de travail du ministre.  » Faut-il le rappeler, le ministre Amadou Koné que les populations de Bouaké appellent affectueusement AK est un homme discret, humble et bosseur à l’instar de l’actuel maire, Nicolas Djibo à qui nous rendons un vibrant hommage pour ses actions qui vont au-delà même de la commune. Sous le leadership du ministre Amadou Koné, les populations vivent bien ! Les chantiers poussent de partout ! Les jeunes sortent massivement du chômage avec la création de plusieurs emplois (…) Nous ne finirons pas d’énumérer ses actions, tant elles sont nombreuses ! », a égrené Ouattara Fanta. 

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite