Effondrement d’immeuble à Cocody: Le verdict du ministère de la Construction

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 126 vues

Le samedi 4 février 2023, aux environs de 16 heures, une alerte faisait état de l’effondrement partiel d’un ouvrage, à Cocody Angré, 9ème tranche.  Il s’agit d’un immeuble du type R+4, constitué en deux blocs reliés par une cage d’escalier.  Les équipes du ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme, à travers la Plateforme collaborative de contrôle des constructions (Pccc), et celles des services de Protection civile, étaient sur le site dès la survenue de l’accident. Selon les premières investigations, ce chantier était à l’arrêt depuis le 3 août 2022, sur injonction des services du ministère, pour défaut de permis de construire et en raison des doutes sur la stabilité de l’ouvrage.

« Le ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme tient à rappeler que jusqu’à ce jour, grâce aux mesures drastiques mises en œuvre par l’ensemble de ses services, le dernier effondrement enregistré par notre pays date du lundi 7 mars 2022. Ainsi donc, tout en poursuivant ses missions de contrôle des constructions en milieu urbain, à travers la Pccc, le ministre invite encore une fois les maîtres d’ouvrage à se conformer aux prescriptions du code de la construction, qui impose entre autres, l’obtention préalable d’un permis de construire, le recours obligatoire à un architecte et le recours à des professionnels du cadre bâti pour toutes les étapes de la construction », souligne un document du ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite