Environ 2% des candidats au hadj sont décédés

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 55 vues

L’organisation du pèlerinage à La Mecque  n’a pas laissé de bons souvenirs cette année dans l’esprit des organisateurs à cause de la Covid-19. Bénéficiant d’un quota de 10 000 candidats au hadj, l’Etat a octroyé 3 000 personnes aux organisateurs privés. Au total, 7 000 voyageurs se sont inscrits dans le contingent étatique.  Selon l’imam Youssouf Konaté, membre influent du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim), environ 2% de ces candidats au 5ème pilier de l’islam ont perdu la vie.  Parmi eux, hélas, figure le commissaire adjoint du Hadj, Dr Moustapha Diaby. Décédées de vieillesse ou de maladie, d’après l’imam Konaté, ces personnes dont le voyage en Terre Sainte a été contrecarré par la pandémie à Coronavirus, seront remplacées sur la liste pour la prochaine édition. Les frais de ceux qui prendront leurs places seront utilisés pour rembourser les familles.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite