Haut-Sassandra: Une consigne du ministre Mamadou Touré à la jeunesse

par NORDSUD
113 vues

Le ministre de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, Mamadou Touré, a rencontré ce dimanche 5 février 2023 en sa résidence, 81 présidents de la jeunesse communale des quartiers de Daloa et les responsables du Conseil national des jeunes (CNJ) de la région du Haut-Sassandra. L’occasion était belle pour Zady Ives Francis et Traoré Dokoulo, respectivement président de la Jeunesse communale de Daloa et délégué régional du CNJ du Haut-Sassandra, de présenter, aux noms de leurs faîtières, leurs voeux de bonne et heureuse année à Mamadou Touré, avant de le mandater de traduire leur reconnaissance au chef de l’État, qui a dédié 2023 à la jeunesse.

Les deux responsables de jeunesse n’ont pas manqué de remercier le ministre pour les nombreuses actions en faveur des jeunes à travers des programmes de formation et d’insertion, dont plus de 15.000 du Haut-Sassandra en ont été bénéficiaires.

A la suite des deux porte-parole des jeunes, Mamadou Touré a confirmé que dans la dynamique nationale, des actions sont en cours au bénéfice de la jeunesse en Côte d’Ivoire, comme recommandé par le chef de l’Etat. 15.000 jeunes du Haut-Sassandra ont bénéficié en 2 ans des différents programmes de formation et d’insertion.
Mamadou Touré a aussi ajouté que vus les enjeux, le numéro un ivoirien veut que ces actions soient amplifiées, au cours de cette année 2023. « Que la jeunesse s’approprie cette année de la jeunesse. Il y a ce que le gouvernement fera selon le plan qui va sortir. Mais il y a ce que les jeunes eux-mêmes doivent faire. C’est de s’approprier toutes les actions menées par le gouvernement. 2023 est une année d’initiatives par les jeunes. Donc, eux-mêmes doivent prendre des initiatives pour lesquelles ils ont besoin d’un accompagnement du gouvernement. Et je peux dire que nous serons à leurs côtés, pour les accompagner », a assuré le ministre Touré.

2023 étant aussi une année électorale, Mamadou Touré a salueé la maturité et la prise de conscience des jeunes du Haut-Sassandra, qui se sont mis en marge des violents événements ayant émaillé les élections de 2020.

Il les a invités pour les prochaines élections à adopter le même comportement en évitant de basculer dans la violence.
Mieux, Mamadou Touré a exhorté les jeunes à être des vecteurs de paix pour maintenir la stabilité dans la région, afin que le développement puisse se réaliser au bénéfice des populations.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite