Internet mobile, polygamie…Des sujets toujours attendus par les députés

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 171 vues

Légalisation de la polygamie, réintroduction de la limite d’âge pour les élections présidentielles, réduction de la caution dont s’acquittent les candidats aux présidentielles, et interdiction de la transhumance des élus qui changent de bannière consécutivement à leur élection. Des sujets brûlants qui ont défrayé la chronique dans l’opinion. Ces propositions de loi émanant des députés ivoiriens ne sont pas à l’ordre du jour des travaux parlementaires ouverts ce 2 mai et qui s’achèvent le 26 juin prochain.

En toile de fond, lesdits dossiers demeurent en attente du feu vert du chef de l’État. Une carte blanche indispensable pour l’examen d’une proposition de loi devant le Parlement. Une si longue attente pour les initiateurs qui s’impatientent. «Certains députés se sont inquiétés de la non-réponse du gouvernement depuis plus d’un an et ont prié le président du Parlement de relancer le président de la République, parce que le président et les députés ayant à concurrence l’initiative de la loi, le Parlement ne peut pas attendre indéfiniment la réponse du Président avant de mettre à discussion des propositions de loi faites par des députés», narre le député de Tiassalé, l’un des parlementaires ayant initié des propositions de loi.

Cependant, au nombre des 17 projets de loi retenus à l’issue de la plénière de ce 2 mai 2023 qui a vu l’adoption du calendrier des travaux parlementaires, figure la proposition de la création d’une commission d’enquête parlementaire relativement à la crise qui a secoué le secteur des télécommunications avec le prix des données internet mobiles. Le projet de création de cette commission d’investigation sera examiné par la Commission de la recherche, de la science, de la technologie et de l’environnement de l’Assemblée nationale, le 15 mai 2023. En cas de blanc-seing de la commission, la proposition «passera en vote définitif à la plénière du 13 juin 2023», à en croire Assalé Tiémoko.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite