La communauté Dafing de Côte d’Ivoire prie pour la paix

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 320 vues

La grande communauté Dafing de Côte d’Ivoire a tenu,  ce dimanche  2 octobre, sa traditionnelle cérémonie annuelle de prières et de sacrifices, dans la mosquée du Cheikh Malick Konaté à Abobo Plateau-Dokui. Placée sous le parrainage du ministre Ally Coulibaly, conseiller spécial auprès du Président de la République, cette cérémonie a vu la participation de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la diaspora, Kandia Camara, par ailleurs maire d’Abobo.

L’occasion pour Kandia Camara d’appeler la communauté musulmane ivoirienne à la solidarité. « Le président de la République me charge de remercier le Cheikh Malick Konaté et toute la communauté Dafing de Côte d’Ivoire. Depuis 5 ans, chaque année, toute la communauté Dafing de Côte d’Ivoire se réunit pour faire des prières. Des bénédictions pour la paix en Côte d’Ivoire, pour le renforcement de la cohésion », a indiqué Kandia Camara. Avant d’ajouter que le vœu du chef de l’Etat, c’est que la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens vivent en paix.

Elle a octroyé la somme d’un million FCFA à la communauté. Daoud Koné, secrétaire exécutif du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim), a remercié les autorités ivoiriennes pour leur soutien constant à leur communauté. Au nom du Cheick Ousmane Diakité, président du Cosim, il a félicité la communauté Dafing pour son apport à la paix et à la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Le ministre Siriki Konaté, qui a parlé au nom du ministre Ally Coulibaly, a insisté sur le vivre ensemble.  Cette cérémonie a aussi été l’occasion d’annoncer la 15ème édition du Giga Maoulid  pour le 22 janvier 2023.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite