La part des PME augmente dans les marchés publics

par NORDSUD
6 vues

La part de marchés attribués aux Petites et moyennes entreprises (PME) est passée de 31,2% à fin juin 2019 à 41,8% à fin juin 2020, soit une hausse de 10,6 points. Une annonce faite dans un communiqué du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

Le ministère a expliqué que cette hausse des parts de marchés attribués aux PME démontre la volonté du gouvernement ivoirien à améliorer leurs accès à la commande publique par l’instauration de procédures simplifiées. Ainsi, le relèvement de 20 à 30% du quota des marchés en faveur des PME, le redressement de 5 à 15% de la marge de préférence à tout soumissionnaire à un appel d’offres qui prévoit de sous-traiter au moins 30% du montant de son marché à une PME locale et l’allègement des conditions d’exigence des attestations fiscales et sociales en sont des illustrations.

La passation des marchés publics est encadrée par une réglementation qui répond aux standards internationaux, notamment les principes de transparence des procédures de passation des marchés et d’égalité de traitement des candidats. En ce qui concerne les marchés de gré à gré, le ministère a indiqué qu’ils ont représenté 10,7% du montant total des marchés à fin juin 2020, contre 11,3% à fin juin 2019. En nombre, ils ne représentent que 7,7% des marchés, soit 121 marchés sur 1570.

Les PME jouent un rôle central dans le développement industriel avec 75 % des emplois de ce secteur.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite