Les États-Unis engagent plus de 12,65 milliards de FCFA pour la noix de cajou

par NORDSUD
12 vues

Le département américain de l’agriculture (Usda), à travers son programme Food for Progress, a financé le projet West Africa Cashew à hauteur de plus de 12,65 milliards de FCFA. La cérémonie de lancement de ce projet a été présidée le jeudi 19 novembre 2020, par le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, au Centre Andrew Young au Plateau.

Cinq districts en Côte d’Ivoire notamment le Denguélé, les Savanes, le Zanzan, le Woroba, le Bandama sont concernés par la mise en œuvre du projet West Africa Cashew.

A travers ce projet, le gouvernement américain s’engage à améliorer le secteur de la noix de cajou en Côte d’Ivoire. Une grande satisfaction exprimée par le premier responsable de l’agriculture ivoirienne Kobenan Kouassi Adjoumani qui a expliqué l’impact économique et social de ce financement de projet en Côte d’Ivoire: «On s’attend à ce que les producteurs et usines de transformation partenaires PRO-Cashew exportent aux États-Unis environ la moitié de leur production d’amande de noix de cajou, avec un volume estimé entre 5 000 et 8 000 tonnes métriques (MT) en 2021, pour une valeur comprise entre 12,1 milliards et presque 20 milliards de Fcfa (22 et 35 millions de dollars)», a expliqué le ministre ivoirien de l’Agriculture.

Indiquant que cette valeur augmentera régulièrement entre 2022 et 2024, le ministre a invité le Dr Adama Coulibaly, directeur général du Conseil coton anacarde et le Dr Sidiki Cissé, directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader), à travailler en bonne intelligence avec les responsables du projet. Puisque la Côte d’Ivoire ambitionne de transformer 50 % des noix de cajou brutes en amandes d’ici 2024.

Pour sa part, l’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, Richard K. Bell, a indiqué que ce projet constitue une manifestation supplémentaire de l’intérêt que le gouvernement américain attache au développement humain en investissement dans des projets qui participent à la réalisation d’une croissance inclusive.

Quant à Jean François Guay, chef du projet, il a précisé que les activités ont déjà débuté dans trois des cinq pays bénéficiaires.

Le projet West Africa Cashew concerne la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria, le Burkina Faso et le Bénin.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite