Les États-Unis engagés contre l’extrémisme violent en Côte d’Ivoire

par NORDSUD
109 vues

«Renforcer la cohésion sociale, civique et économique pour rendre les communautés à risque résilientes», tel est l’antidot prôné par les Etats-Unis pour faire ‘’face à la menace de l’extrémisme violent en Côte d’Ivoire’’. Dans un communiqué de presse dont nous avons reçu copie ce 18 mars 2021, la puissance mondiale, par le biais de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a octroyé 19,5 millions de dollars (plus de 10 milliards 700 millions Fcfa) sur cinq ans à Equal Access International (EAI).

Des fonds qui devront servir de financement au projet Résilience for Pace (R4P). Ledit projet, souligne-t-on, aidera les communautés frontalières à risque du Nord de la Côte d’Ivoire à mieux lutter contre l’extrémisme violent. De concert avec le Centre national de recherche d’opinion (NORC), Indigo-Côte d’Ivoire et l’Université de Bouaké, l’organisation non-gouvernementale, EAI créera des opportunités d’autonomisation économique et civique, en se concentrant sur les jeunes et les femmes.

Et ce, par le biais d’une amélioration de la gestion des ressources naturelles et de la prestation et de la réactivité des services gouvernementaux. Comme le souligne la note, cette initiative s’inscrit dans une logique identique au projet de responsabilité pour le développement (A4D) mis en œuvre par EAI et le projet de transition politique et d’inclusion (PTI)mis en œuvre par le National Democratic Institute.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite