Lutte contre le chômage à Man: Des moto-taxis aux jeunes

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 45 vues

Le ministère de l’Artisanat a procédé le vendredi 27 novembre dernier à la remise de 10 tricycles aux artisans conducteurs de motos taxis de la région du Tonkpi.  C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre Albert Flindé représentant son collègue de l’artisanat Sidiki Konaté, dans les locaux de l’hôtel communal de Man.

Selon le Directeur du financement de l’artisanat, Issa Kéita, cette cérémonie de remise de moto-taxis est la concrétisation d’un partenariat entre le ministère de l’Artisanat, l’Union des coopératives d’épargne de Côte d’Ivoire, l’Unacoopec-Ci et l’entreprise Gomalé en charge de l’exécution. «Le ministère de l’Artisanat s’est engagé à initier des solutions de financements innovants en vue de faciliter l’accès des jeunes de façon générale et particulièrement des jeunes exerçant dans le secteur informel et artisanal. En prime, les bénéficiaires de ce soir, nous avons procédé à leur organisation en sociétés et en groupements d’intérêt économique», a-t-il indiqué.

Selon lui, c’est en accord avec les partenaires financiers du ministère l’Unacoopec-CI et Gomalé groupe que le projet clés en main a été lancé. Il s’agit pour cette première phase de remettre des motos taxis aux jeunes pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus. Cette cérémonie consacre la phase pilote de lancement. D’après lui, cette opération de moto taxi va être déployée sur l’ensemble du territoire national. «Il s’agit d’un financement remboursable à des conditions avantageuses et souples», a-t-il précisé.

Le directeur régional de l’artisanat Bamba Mamadou après avoir rappelé les missions du ministère et de sa direction régionale a soutenu qu’à travers ce projet, le ministère de l’artisanat innove. Pour lui, cette cérémonie s’inscrit également dans le cadre du programme social du gouvernement qui consiste à promouvoir et de dynamiser le secteur de l’artisanat. Et la région du Tonkpi n’est pas en reste.

Le ministre Albert Flindé, représentant son collègue chargé de l’artisanat, a au nom de Konaté Sidiki souligné que le Président Alassane Ouattara est en train de révolutionner la manière de réfléchir et d’agir des Ivoiriens. C’est pourquoi, la remise de ces motos ne constitue pas un don gracieux du gouvernement. Mais  un prêt. Ceci pour amener les bénéficiaires à comprendre qu‘il faut travailler pour avoir de l’argent.

Beugré Samson, représentant l’administrateur provisoire de l’Unacoopec a souligné que ce projet vise à terme, la mise à disposition 33 000 motos taxis partout dans le pays.

Le maire Aboubakar Fofana dans son mot de bienvenue a salué cette initiative du ministre Sidiki Konaté visant à sortir les jeunes du chômage et de la pauvreté.

Silué Alima, correspondante régionale

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite