Municipales à Bouaké: Le Rhdp menacé par une candidature indépendante

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 211 vues

Le député Bema Fofana n’a pas eu l’onction de son parti, le Rhdp, pour les élections municipales du 2 septembre 2023. Le parti au pouvoir a choisi le ministre Amadou Koné pour la mairie et Assahoré Konan Jacques pour les régionales. Alors que le directoire du Rhdp a annoncé son opposition aux candidatures indépendantes, des proches du député Bema Fofana veulent qu’il aille en indépendant à ces joutes électorales. Au nombre de ceux-ci des membres de la diaspora ivoirienne en France. «Pour moi, Bema Fofana a de fortes chances de gagner les élections municipales. Alors il faut qu’il aille à ces élections. Nous avons déjà mobilisé des moyens pour lui ici en France. Nous avons pris des contacts pour le député Bema Fofana dans le cadre des investissements à faire au profit des populations. Alors il n’est plus question qu’il recule», encourage Camara Adama Karamoko dit Beko, un ivoirien reconverti dans la santé en France. 

Sur place dans le Gbêkê, les partisans de Bema Fofana sont actifs sur le terrain dans l’optique d’une candidature indépendante. «Nous irons à ces élections municipales sans l’étiquette d’un parti politique. En réalité, nous n’avons jamais déposé notre candidature pour bénéficier du soutien du parti car l’on savait les choses biaisées d’avance. Malgré la popularité du candidat Bema Fofana, le parti n’a pas accepté d’aller à des consultations. Donc le choix fait ne nous concerne pas. Nous gagnerons ces élections pour le Rhdp», lâche Koné Oumar dit Jeune Loup.

Il y a aussi des modérés comme Sylla Siaka qui estiment qu’un terrain d’entente doit être trouvé au sein du parti au pouvoir. «Je suis foncièrement contre la manière dont le choix du candidat aux municipales s’est opéré au sein de notre parti à Bouaké. Je suis persuadé qu’on pouvait faire un choix qui tient compte de la volonté de la base. En même temps, je pense qu’on doit aller à la conciliation au sein du parti qui est menacé d’une candidature indépendante», argumente-t-il.

Le 2 mai 2023, le député de Diabo-Languibonou Assahoré Konan Jacques recevant les populations du Woroba et du Denguelé à Bouaké a plaidé auprès des  »parents » de Bema Fofana pour mettre fin aux dissensions nées lors du choix des candidats au sein du Rhdp. Il a demandé aux populations du Woroba et du Denguelé d’intercéder auprès de Bema Fofana afin d’éviter le spectre d’une candidature indépendante. A mots couverts, il plaide pour éviter la candidature indépendante. Mais les partisans de Bema Fofana n’entendent pas les choses de cette oreille.

Informé de cette menace d’indépendant au sein du parti au pouvoir, Fanny Ibrahima, le mentor du RDR et du Rhdp dans la localité, a décidé de jouer les bons offices. Il appelle les candidats à la candidature non retenus au sein du Rhdp à respecter la décision du parti. Il demande également aux candidats retenus à discuter avec les autres cadres. C’est ainsi qu’il a rencontré le ministre Amadou Koné, le député Bema Fofana et le maire Djibo Nicolas pour échanger en privé avec chacun. Il est prévu une rencontre collective de conciliation pour éviter les candidatures indépendantes au sein du parti. Pour Fanny Ibrahima, il n’est pas question qu’un cadre du Rhdp dans le Gbêkê aille en indépendant.

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite