Municipales et régionales : Les trois enjeux majeurs pour Ouattara

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 100 vues

Près de 8 millions d’Ivoiriens ont été appelés aux urnes ce samedi, sur toute l’étendue du territoire national. Parmi les électeurs, il y avait le Président de la République, Alassane Ouattara, qui a voté au lycée Sainte-Marie d’Abidjan Codody, en compagnie de la Première Dame. Dans cette commune, le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Eric Taba, affronte deux adversaires coriaces. Il s’agit du maire sortant, Jean-Marc Yacé pour le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et de l’indépendante Yasmina Ouégnin. L’occasion pour le leader du Rhdp de revenir sur les « signes d’incivisme ici et là, des déchirures de photos de candidats ». Mais pour Alassane Ouattara, la campagne était apaisée dans son ensemble. « Evidemment ce que je souhaite, c’est que la journée électorale se déroule de la même manière que la campagne », a fait savoir le Chef de l’Etat. Outre les tablettes défectueuses dans quelques bureaux de vote, l’ambiance ce samedi a été plutôt bonne. Aucune perturbation signalée au moment où nous mettions sous presse. Une réussite en somme, conformément au souhait d’Alassane Ouattara.

 

La seconde chose que le Président de la République espère, est un taux de participation élevé. « Je souhaite que la participation soit la plus forte possible. Je demande à nos concitoyens de sortir massivement pour aller voter. Les élections municipales locales en général ne drainent pas beaucoup de monde (30 à 45%). Mais je souhaite que cette fois-ci, nous ayons un meilleur taux pour conforter et montrer que la vitalité de la démocratie en Côte d’Ivoire continue de se renforcer », a déclaré Alassane Ouattara. Là aussi, c’est bien parti, car les populations se sont mobilisées pour ces scrutins. La raison en est simple. Toutes les forces politiques sont engagées dans cette opération. « C’est la première élection locale où tout le monde a participé. En 2018, certains partis politiques n’avaient pas participé pour des raisons qui leur sont propres », a relevé le Chef de l’Etat. L’engouement a donc été plus fort. De plus, au-delà de tout, les Ivoiriens sont en quête de maturité politique.

Enfin, pour Ouattara, il s’agit naturellement d’affirmer la domination du Rhdp, après ces municipales et régionales. A ce sujet d’ailleurs, il s’est prononcé sur la question des candidatures indépendantes. « Même s’il y a des sanctions, ceci traduit une certaine vitalité de la démocratie. (…) Nous souhaitons que la discipline du parti soit respectée. Nous verrons ce soir le score des indépendants », a fait savoir Alassane Ouattara.

En attendant les résultats, le plus grand défi pour les candidats sera de respecter le choix des populations. 

Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite