Permis: Pourquoi l’Etat ne coupe pas les points

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 87 vues

On le sait, les autorités ont fait un bilan annonçant le nombre de points coupés aux usagers, pour mauvaise conduite. Si les Ivoiriens en ont déduit que la mise en œuvre du permis à points avait débuté, eh bien, il n’en est rien encore. Selon une source au ministère des Transports, il s’agit jusque-là d’une phase de test. Les points coupés aux conducteurs n’ont pas été retirés en réalité sur leurs permis de conduire. Le but est de disposer de statistiques, avant la mise en application effective de la mesure. Combien de personnes en moyenne seront concernées par les effractions, le nombre de permis à retirer sur une période, etc. Interrogé sur la question Aboulaye Sylla,  président de la Fédération nationale des syndicats des chauffeurs de Côte d’Ivoire (Fensci-CI), s’est dit très peu surpris. « Les autorités nous ont informés de cette situation. Pour le moment, c’est la sensibilisation. Nous ignorons quand exactement l’Etat va commencer à couper les points, mais il faut dire que le gouvernement a eu raison d’agir de la sorte, afin d’être prêt », explique-t-il. Depuis le 1er mars dernier, date à laquelle la mesure était censée entrer en application, les Ivoiriens s’inquiétaient. Il faut dire que l’Etat profite de cette situation pour installer plus de cameras sur les voies. Pour ce qui est des centres de perfectionnement, le centre de la Société de transport abidjanais (Sotra) et celui de l’Office de sécurité routière (Oser), sont disponibles.

Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite