Régionales: Le choix de Stéphane Kipré divise au PPA-CI

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 228 vues

Le choix de Stéphane Kipré, vice-président du Parti des peuples africians- Côte d’Ivoire (Ppa-CI) comme candidat aux prochaines élections régionales dans le Haut-Sassandra, crée une profonde division. C’est désormais la guerre ouverte entre deux camps opposés. Selon plusieurs sources proches du parti de Laurent Gbagbo, l’annonce officielle de la désignation de Stéphane Kipré n’a pas été du goût de son homonyme, Kipré Digbeu Maurice, coordinateur régional de ce parti et ses partisans. Ils ont dénoncé ce « mauvais choix » à travers des articles de presse.

Pour ces derniers, c’est Kipré Digbeu Maurice qui est le choix de la base, au regard des sacrifices qu’il a consentis dans la région, depuis des années. Ils déplorent le fait que Stéphane Kipré soit resté une décennie en exil, loin des militants. « Ils estiment que Kipré Stephane a été préféré à leur leader, tout simplement parce qu’il est le gendre de Laurent Gbagbo », avancent des militants du Ppa-CI sur place. Dans une réaction publiée ce jour, le camp de Stéphane Kipré donne la réplique Kipré Digbeu. Et c’est Z. M. Martial, un farouche partisan de Stéphane Kipré, qui est chargé de porté la charge : « Il ( Kipré Digbeu, Ndlr) a fait raconter  »n’importe quoi » via des articles de presse. Les partisans de Digbeu Kipré disent des mensonges. Stéphane Kipré a toujours été sur le terrain. Le Haut-Sassandra le sait. Même quand il était en exil, il continuait d’aider les militants. La popularité de Kipré Digbeu est factice et il ne saurait s’en prévaloir ».

Une passe d’armes entre des partisans de Laurent Gbagbo qui n’augure rien de bon.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite