RHDP : Les grandes victoires et les grandes défaites

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 120 vues

Ils ont sorti le grand jeu, au cours de ces municipales et régionales. On les voyait en mauvaise posture, mais ces élus locaux ont démontré qu’ils avaient du charisme à revendre. Le premier, c’est forcement le président de l’Assemblée Nationale. Crédité de 44,32%, Adama Bictogo a rabattu le caquet à ses pourfendeurs, en remportant la mairie dans la commune la plus peuplée de la capitale économique. Donnée comme bastion du Parti des peuples Africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI), Yopougon est pourtant restée dans les mains du Rhdp. Le ‘‘Big’’ aura profité de la guerre d’égo entre le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) Yohou Dia Houphouët (19,38%) et celui du PPA-CI, Michel Gbagbo (35,8%), qui contestent tous les deux les résultats. Il faut dire que la pilule ne passe pas.

 

 

Une autre victoire assez retentissante. Celle de Mamadou Touré, dans le Haut-Sassandra. Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, a battu à plate couture, Prof. Djedje Mady le président sortant du conseil régional du Haut-Sassandra, qui était pourtant en alliance avec Stéphane Kipré, du PPA-CI. 58,65% des voix pour M. Touré contre 39,91% pour Djedje Mady. Avec cette victoire, le ministre ramène dans l’escarcelle du Rhdp, un territoire qui n’était pas si évident que ça à conquérir. Et que dire du K.O d’Anne-Désirée Ouloto infligé à son plus redoutable adversaire, Hubert Oulaye (PPA-CI), dans le Cavaly ? Engagée pour la bataille de l’ouest, la victoire d’Annee Ouloto dans cette zone rassure le Rhdp pour qui le retour de l’ex-Président de la République Laurent Gbagbo, rendait la tâche plus difficile. Mais Maman Bulldozer est aux commandes.

 

Défaites

 

Si le parti au pouvoir a raflé la quasi-totalité des régions et des communes, on peut noter cependant quelques défaites qui font grincer des dents. La plus notable étant celle d’Ahoussou-Jeannot, dans le Belier, au profit de Konan Raymond (Pdci). À souligner également la défaite d’Alain-Richard Donwahi dans la Nawa, où la coalition Pdci-PPA-CI a raflé la mise avec Netro René. Même s’il avait moins de chance de remporter le Moronou, le Rhdp n’a pas réussi à inquiéter Aka Véronique (Pdci). Ce, malgré l’alliance avec le Président du Front populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, qui y était candidat. Ça reste un aveu d’impuissance. Et comment ne pas citer Cocody, où Eric Taba était  engagé. Une défaite de plus qui fait croire que le Pdci reste indéboulonnable dans ce quartier chic d’Abidjan. En attendant les résultats du Plateau et des régions restantes, le parti au pouvoir n’a pas de regret, tant la victoire est déjà écrasante à Abidjan et à l’Intérieur.

 

 

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite