Sécurisation des titres fonciers: Le Sigfu au boulot

par NORDSUD
22 vues

Le Comité de pilotage du projet de mise en place du Système intégré de gestion du foncier urbain (Sigfu) a tenu sa première réunion ce mardi 9 août 2022, au sein du Centre de production du Sigfu à Abidjan.
La mise en place du Sigfu intervient dans le cadre du projet de simplification et de transformation digitale du foncier urbain initié par le ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme et le ministère du Budget et du portefeuille de l’État. Il vise à simplifier et à accélérer le processus de délivrance des actes administratifs, à sécuriser l’information foncière par la réduction drastique des conflits fonciers et des litiges et enfin, à améliorer l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire.
Cette première réunion, présidée par le directeur général de l’Urbanisme et du foncier Kra Kouman, fait suite au Comité d’orientation, instance stratégique de concertation et de décision du projet qui s’est réunie le 20 mai 2022 sous la présidence du ministre Bruno
Nabagné Koné. Une réforme majeure du Sigfu a été passée en revue. Notamment la procédure de titrement des parcelles foncières urbaines qui vise la création massive des titres fonciers au nom de l’Etat en amont. Par ailleurs, cette amélioration aidera à sécuriser
l’information foncière et à accélérer la délivrance des actes administratifs. La phase pilote qui prend effet à compter de ce jour sera l’occasion d’éprouver à la fois les procédures et les systèmes prévus dans le cadre de ce chantier. Le Comité de pilotage a également été
l’occasion de présenter l’état de progression des travaux, le planning des activités à venir et
de mettre en avant les facteurs clés de succès du projet.
Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite