Sénatoriales partielles: Le préfet de région parle aux électeurs

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 102 vues

Depuis 8 h 10 mn, le vote comptant pour l’élection sénatoriale partielle du Haut-Sassandra a commencé, à l’EPP Annexe Cafop de Daloa.

Dans les 7 bureaux de vote (BV), 283 grands électeurs constitués des conseillers régionaux et municipaux, issus du Conseil régional et des 7 communes (Daloa, Vavoua, Issia, Zoukougbeu, Saioua et Bédiala), sont attendus avant 18h, marquant la fermeture.

Au moment de l’ouverture des BV, le SG de préfecture, Kepo Emmanuel, a invité à la rigueur, la transparence dans la supervision, le suivi et le remplissage des documents pour éviter toute suspicion.
Aux candidats et aux électeurs, le SG 1 a demandé la discipline.
Il a été suivi par le commissaire de la CEI, Traoré Méfoua, qui a rappelé qu’il a visité durant plusieurs jours tous les électeurs auxquels il a expliqué dans tous ses détails, le mode opératoire.

Il faut noter parmi les deux candidats en lice, c’est celui du RHDP, Koné Boubacar qui était le premier à exercer son devoir de vote, précisément à 8h 35.
Ensuite a suivi son adversaire, issu du PDCI, Sikeli Luc, à 9h 50.

Les deux candidats ont apprécié la bonne ambiance dans le calme où les forces de l’ordre ont été déployées pour assurer la sécurité.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite