Sidi Touré à ses parents: «N’acceptez pas que des gens vous divisent»

par NORDSUD
23 vues

Le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, s’est rendu ce samedi 28 novembre 2020 à Sakassou. Il était venu échanger avec les communautés baoulé et malinké suite aux violences intercommunautaires que cette localité a connu les samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre 2020.

Selon le préfet de Sakassou, Coulibaly Gondo, les violences des 31 octobre et 1er novembre 2020 ont engendré 89 blessés dont 3 cas graves évacués au Centre hospitalier universitaire de Bouaké. Il a indiqué aussi que 158 personnes ont été victimes de dégâts matériels. Ce bilan a provoqué la colère du porte-parole du gouvernement contre les populations de Sakassou, ses parents maternels.

Pour lui, une élection n’a point besoin d’enregistrer des blessés ou des morts et des dégâts matériels. «La paix est mieux que les conflits. Il n’y a pas eu de morts, Dieu merci. Mais ce qui s’est passé est très grave. N’acceptez pas que des gens vous divisent. Réveillez-vous, ne laissez pas les politiciens vous diviser ici à Sakassou avec leur politique. Moi-même je suis un politicien. Mais je dis que vous avez besoin de développement, de routes, d’écoles, de centres de santé, de l’eau potable. Lorsque vous bloquez les voies, cela vous donne quoi ? Vous bloquez les voies contre nos parents qui ne peuvent pas aller au champ, au marché, à l’hôpital. C’est contre nous-mêmes. N’acceptons pas cela», a sensibilisé le ministre Touré.

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite