Anacarde : les producteurs du Tchologo sensibilisés sur l’interprofession

par NORDSUD
42 vues

De nombreux producteurs de noix de cajou issus de la région du Tchologo ont bénéficié de formation et de sensibilisation, pour mettre en place l’Organisation interprofessionnelle agricole (OIA) de la filière anacarde, le lundi 26 octobre 2020.  


Selon le Directeur régional de l’agriculture et du développement rural de Ferkessédougou, Dembélé Vamara, les campagnes d’information et de sensibilisation des producteurs de la filière anacarde ont démarré depuis le 27 juillet et se tiennent dans les départements de Kong, Ferkessédougou et Ouangolodougou. Plusieurs organisations professionnelles agricoles de ces trois départements qui constituent des zones de
production ont pu bénéficier d’ateliers de formation et de sensibilisation, afin de les préparer à réussir ce projet qui mettra fin aux difficultés de la filière. La mise en place des interprofessions est un projet du gouvernement ivoirien et concerne toutes les filières agricoles du pays.


Selon les chiffres de la Firca, la production ivoirienne de noix de cajou a connu une évolution remarquable ces dernières années. Elle est passée de 235 000 tonnes en 2006, à plus de 738 000 tonnes de noix brutes de cajou en 2018.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite