Apologie du terrorisme: Mamadou Traoré, un relais de Soro, déféré à la Maca

par NORDSUD
31 vues

Il se présente comme un des conseillers politiques de Guillaume Soro. Mamadou Traoré a été arrêté le vendredi 14 janvier dans la soirée. Selon une source judiciaire proche du dossier, il a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) en attendant son jugement.

Mamadou Traoré est poursuivi pour plusieurs faits, à savoir l’apologie du terrorisme (article 6 de la loi n° 2015-493 du 7 juillet 2015 portant répression du terrorisme) ; manœuvres de nature à jeter le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement (article 179 du code pénal) ; commission d’actes non approuvés et de nature à exposer des ivoiriens à subir des représailles (article 155 du code pénal) ; diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu’une atteinte aux personnes et aux biens va être commise ( article 65 de la loi portant répression de la cybercriminalite).

Le 12 janvier 2022, l’ancien 1er vice-président de la Mugefci écrivait un pamphlet pour accuser le Président Alassane Ouattara de vouloir déstabiliser le Mali en autorisant le décollage d’un aéronef militaire au départ d’Abidjan pour Gao. Pour lui, il s’agissait d’une « opération d’un viol de l’espace aérien malien,en complicité avec la France ». « Pourquoi notre pays a-t-il permis que cet avion français clandestin décolle d’Abidjan pour Gao, une zone djihadiste? Je ne serai pas surpris que dans les jours et semaines à venir la junte militaire malienne soit l’objet d’une tentative de coup d’Etat ou de déstabilisation par des forces étrangères ou par des djihadistes. Si cela s’averait, notre pays serait malheureusement cité dans une tentative de déstabilisation du Mali en complicité avec les djihadistes. Cela serait-il à l’honneur de notre pays ? Nos autorités ivoiriennes ont-elles pensé à la sécurité des ivoiriens vivant au Mali en acceptant qu’un avion clandestin décolle d’Abidjan ? », chargeait-il dans un long post sur sa page Facebook.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite