En visite à Libreville: Le message de Ouattara à Bongo

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 8 vues

Le Président ivoirien a effectué, ce lundi 17 janvier 2022, une visite d’amitié et de travail à Libreville au Gabon. Au cours de cette visite, Alassane Ouattara a eu un entretien au Palais de la Rénovation (Palais présidentiel), avec son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba.

M. Ouattara a mis en exergue les excellentes relations qu’il entretient sur le plan personnel avec la famille Bongo ainsi que celles qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Gabon depuis de nombreuses années. « Je viens d’arriver ce matin à Libreville pour une visite d’amitié et de travail avec mon frère le Président Ali Bongo Ondimba. Tout le monde connaît mes relations avec la famille Bongo. Egalement les relations entre la Côte d’Ivoire et le Gabon. C’est un plaisir renouvellé pour moi de revoir mon frère et d’avoir échangé avec lui sur les questions bilatérales. Nous avions beaucoup à partager, avec la situation actuelle, situation sanitaire avec la Covid-19, notre situation sécuritaire dans beaucoup de pays. Et bien sûr les questions politiques. Nous avons également parlé de la coopération entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Je voudrais souhaiter à toute la presse une bonne et heureuse année. Mes meilleurs souhaits pour chacun et chacune de vous. Que ce soit une année de paix pour nos pays, pour notre continent. Et aussi une année de bonheur pour chacun et chacune de vous, au plan personnel et familial », a indiqué le président ivoirien, au sortir de son entretien avec son homologue gabonais.

Au cours d’une conférence de presse, Alassane Ouattara a réaffirmé sa volonté de renforcer et de rédynamiser les différents accords qui lient les deux pays. « Les choses ont bien évolué ne serait-ce que par le nombre d’Ivoiriens ici au gabon. On avait près de 2000 personnes, maintenant nous avons plus de 5000. Et les échanges ont été très fructueux. Je crois que bientôt la grande commission entre les deux Etats va se réunir pour faire le point et aller de l’avant comme nous l’avions souhaité, le Président Ali Bongo Ondimba et moi-même », a souligné le numéro un ivoirien. Le chef de l’Etat a dit avoir évoqué avec son homologue gabonais les questions relatives au renforcement de la coopération bilatérale mais également les questions de paix et de sécurité sur le continent africain ainsi que la lutte contre la pandémie de Covid- 19. « Le Président m’a indiqué comment les choses se passent ici au Gabon. Et bien sûr j’en ai fait de même. Pour dire qu’il y a eu cette 5ème vague qui a été difficile bien qu’il y a eu moins de décès. Je lui ai dit qu’en ce qui nous concerne, nous d’avons des taux de contagion qui sont en déça de 3% . Nos structures de recherches continuent de renforcer le dispositif de recherche. Par exemple en Côte d’Ivoire, nous faisons maintenant des tests antigéniques, fabriqués en Côte d’Ivoire et nous envisageons également d’avoir une usine de fabrication de vaccins. » Prié par un journaliste de commenter les sanctions prises le 9 janvier par la Cedeao contre le Mali, Alassane Ouattara a eu cette réponse claire. « Il est inacceptable qu’un régime militaire reste en place un quinquénnat. Autant faire des élections. La sécurité se déterriore, la situation des populations est difficile, aussi bien au Mali que dans les grands pays voisins, tels que le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Nous nous en sommes autant malheureux que les Maliens. Mais c’est la junte qui doit prendre des initiatives, redemarrer les négociations, proposer une durée raisonnable et l’application de cette durée avec des conditions qui seront posées par les négociateurs pour permettre la levée progressive des sanctions ».

S’agissant de la coopération bilatérale, les deux chefs d’Etat se sont réjouis des échanges et de la confiance entre les deux pays, caractérisés notamment par la présence de nombreux Ivoiriens au Gabon et de nombreux Gabonais en Côte d’Ivoire dans plusieurs secteurs d’activités et structures internationales. Ils ont, en outre, abordé les questions liées à la sous-région ouest-africaine avec, notamment, la situation au Mali et en Guinée.

A ce niveau, le Président Alassane Ouattara a fait le point des dernières évolutions dans ces deux pays au Président Ali Bongo Ondimba dont le pays est actuellement membre du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Sur le plan international, les deux chefs d’Etat ont évoqué le phénomène du changement climatique, avec les problèmes de déforestation aussi bien au Gabon qu’en Côte d’Ivoire.

A cet égard, le Président Alassane Ouattara a félicité le Président Ali Bongo Ondimba pour le Prix décerné récemment au Gabon pour son engagement dans la résolution de cette problématique.

Pour terminer, le chef de l’Etat a remercié son homologue gabonais pour la qualité de l’accueil et toutes les marques d’attention dont sa délégation et lui ont été l’objet durant leur séjour au Gabon.

Au terme de la visite, le Président Alassane Ouattara a regagné Abidjan dans l’après- midi.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite