Daloa : Le Médiateur de la République parle aux Ivoiriens

par NORDSUD
28 vues

Le mardi 13 octobre 2020, le Médiateur de la République, Adama Tounkara, a procédé à l’installation du médiateur délégué, Groghué Lago, en charge des deux régions administratives du Haut-Sassandra et de la Marahoué, au Centre-ouest du pays. L’ancien président des chefs des villages de la commune de Daloa, remplace Guéi Brissi, qui est muté dans la région de Goh.

Cette cérémonie qui intervient 3 jours avant le lancement de la campagne électorale lui a servi de tribune pour s’adresser aux acteurs politiques et à tous les Ivoiriens. « A l’orée des élections présidentielles fixées au 31 octobre 2020, j’invite toutes les populations à faire preuve de mesure. J’exhorte principalement les hommes politiques à faire preuve de mesure dans les propos. Surtout, qu’ils désarment leur langage », a indiqué M. Tounkara.

L’ancien ministre du Pétrole et de l’énergie a invité les médias à contribuer à l’instauration d’un climat de paix dans le pays. « Aussi à la presse, j’en appelle à faire l’effort d’apaiser la situation parce que l’état de paix que nous vivons aujourd’hui est la seule chose qui nous reste pour que nous continuons à connaître un développement radieux pour la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné.

Tout en se félicitant de la mobilisation des populations à cette occasion, le Médiateur a invité celles-ci à continuer d’agir dans le sens des actions qu’elles ont eu déjà à mener pour la paix. « J’ai, par le passé organisé une rencontre avec les chefs traditionnels du Grand Ouest et en août avec ceux des 108 départements. Et j’ai toujours profité de ces occasions pour appeler la jeunesse et les femmes à faire preuve de modération pour que la Côte d’Ivoire connaisse des élections présidentielles apaisées et que tout se passe dans l’ordre et dans la discipline », a-t-il rappelé. Avant d’annoncer qu’il adressera bientôt un important message à toute la nation ivoirienne. Rappelons que le Médiateur de la République a pour rôle essentiel de régler par la médiation les différends de tous ordres pouvant intervenir entre les administrés et l’administration publique ainsi que tout organisme investi d’une mission de service public de défense les droits des citoyens. Il a également le rôle de contribuer au renforcement de la cohésion sociale par la prévention ou le règlement des conflits communautaires.

Bayo Fatim, Correspondant régional

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite