Donald Trump accuse Emmanuel Macron de «lécher le c.. » de Xi Jinping

par NORDSUD
33 vues

Lors d’une interview accordée à Fox News, l’ancien président des Etats-Unis a eu des mots très durs envers le président de la République français Emmanuel Macron et bien sûr envers son successeur Joe Biden.

Donald Trump a accusé le président français Emmanuel Macron de « lécher le cul » de son homologue chinois Xi Jinping après sa visite à Pékin, lors d’une interview diffusée mardi.

Emmanuel Macron est sous le feu des critiques après ses propos appelant l’Union européenne à ne pas être « suiviste » de l’Amérique ou de la Chine sur la question de Taïwan, prononcés après son séjour en Asie.

« Macron, qui est un ami, est avec la Chine en train de lui lécher le cul », a estimé l’ancien président américain lors d’une interview à la chaîne Fox News, en faisant allusion au dirigeant chinois.

Donald Trump a accusé l’administration de son successeur Joe Biden d’avoir considérablement affaibli le leadership des Etats-Unis sur la scène internationale, au point de perdre le soutien de ses alliés traditionnels.

« Vous avez ce monde de fou, qui explose de partout, et les Etats-Unis n’ont absolument pas leur mot à dire », a assuré Donald Trump. « Je me suis dit Ok! La France va en Chine maintenant! », a confié le milliardaire.

L’administration Biden avait cherché lundi à dédramatiser la polémique, estimant que les Etats-Unis entretenaient une « relation bilatérale formidable » avec la France.

Face au tollé, l’Elysée a défendu la posture du président français, estimant que l’Europe « doit pouvoir faire entendre sa voix singulière ».

Pour lui, Joe Biden ne se représentera pas
Donald Trump, candidat à l’élection présidentielle de 2024, a aussi prédit mardi que son successeur démocrate Joe Biden ne se représenterait pas à cause de son état « physique » et « mental », tout en promettant lui-même de ne « jamais abandonner » malgré les enquêtes judiciaires.

« Je ne le vois pas y aller, d’un point de vue physique ou mental », a assuré Donal Trump, interrogé sur une possible candidature de l’actuel président lors de sa première interview télévisée, sur Fox News, depuis son inculpation fin mars.

« Ce n’est pas une question d’âge », a toutefois martelé Donald Trump – à peine plus jeune avec ses 76 printemps. « Mais quelque chose ne va pas. »

Le magnat républicain qui, au-delà de son inculpation ultra-médiatisée à New York, est visé par de nombreuses autres enquêtes, a promis qu’aucun ennui judiciaire ne pourrait le dissuader de se présenter en 2024.

« Non je n’abandonnerai jamais, ce n’est pas mon truc, je ne le ferai jamais », a-t-il assuré.

Par Paris Match

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite