Etats-Unis : Trump ne lâche pas l’affaire

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 5 vues

Joe Biden, le président élu des Etats-Unis a commencé à se pencher sur sa priorité numéro 1, la crise sanitaire, et à échafauder sa future équipe à la Maison Blanche… Là où le sortant Donald Trump refuse toujours de reconnaître sa défaite. Trump a décidé de ne pas lâcher l’affaire. Parce que pour lui, «gagner, c’est facile. Perdre n’est jamais aisé». Donald Trump l’a confié mardi avant la soirée électorale. Tout porte donc à croire qu’il se battra jusqu’au bout. Donald Trump continue de dire qu’il a gagné l’élection présidentielle, mais que le camp démocrate cherche à lui voler sa victoire avec «des votes illégaux». C’est mal le connaître que de penser qu’il va baisser les bras aussi vite.

«Nous devrions regarder les votes. Nous ne faisons que commencer la phase de tabulation. Nous devrions examiner ces allégations. Nous voyons un certain nombre d’affidavits indiquant qu’il y a eu fraude électorale. Nous avons une histoire dans ce pays de problèmes électoraux. En Pennsylvanie, vous avez reçu une commande d’un juge de la Cour suprême pour les obliger à séparer les bulletins de vote reçus après la date limite législative», a lâché Donald Trump sur Twitter.

Voilà qui montre que le 45e président des Etats-Unis ne va pas laisser la main facile à Joe Biden, nouvellement élu à la tête des États-Unis d’Amérique. Mais Trump va plus loin.

«Cela a nécessité l’intervention du juge Alito. C’est un grand groupe de bulletins de vote. Lorsque vous parlez de problèmes systémiques, il s’agit de comment ces bulletins de vote ont été authentifiés, parce que s’il y a un problème dans le système concernant l’authentification, cela affecterait sérieusement TOUTE L’ÉLECTION – Et ce qui m’inquiète, c’est que nous avons eu plus de cent millions de bulletins de vote par correspondance dans des villes comme Philladelphia et Detroit avec une longue série de problèmes électoraux (pour le moins dire)», va-t-il conclure sur ce Tweet.

Avec Trump, les Américains et le monde doivent se préparer à boire le calice jusqu’à la lie. Le mélodrame ne fait que commencer.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite