Gagnoa: Le Rhdp ne veut pas de cohabitation au Parlement

par NORDSUD
31 vues

Une Assemblée nationale entièrement aux couleurs du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Tel est le rêve caressé par Joachim Djédjé Bagnon. Le coordonnateur régional du Rhdp dans le Gôh a émis cette volonté samedi, au siège du parti, à l’occasion de la cérémonie de remerciement aux militants pour la victoire du Président Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre dernier. «Nous n’avons pas fini de nous battre. Nous devons lutter pour avoir la majorité à l’Assemblée nationale. Le président a besoin de cette majorité parlementaire. Mais nous ne voulons pas de cohabitation», a déclaré le président du conseil régional du Gôh, avant de donner les raisons d’une telle position. «Avec la cohabitation, le président ne pourra pas faire son travail convenablement», a argumenté M.Djédjé. Dans la même veine, il n’a pas manqué de se prononcer sur le choix des candidats qui défendront les couleurs du parti aux législatives. «C’est nous qui sommes sur le terrain. Nous savons qui est qui», a lancé le doyen Bagnon pour dire que la base a son mot à dire dans le choix des candidats. «Il ya des gens qui veulent être quelqu’un et des gens qui veulent faire quelque chose. On doit pouvoir faire la différence», a-t-il prévenu. Puis de marquer sa satisfaction à l’égard des militants du parti pour avoir réussi le «un coup K.O.». Ce qui a permis au candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, d’occuper à nouveau, le fauteuil présidentiel, dont l’investiture a lieu ce lundi 14 décembre. «Nous sommes venus vous dire merci et vous recompenser. Vous m’avez honoré», s’est adressé le coordonnateur à ses lieutenants. Il leur a remis 200 complets de pagnes et une enveloppe de 1,5 million FCFA. Ce don du parti a rencontré l’assentiment des hommes et des femmes houphouétistes qui ont promis de jouer leur partition pour que la prochaine élection législative soit favorable au Rhdp. Rappelons que ce scrutin est annoncé pour février 2021, selon le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.


Lyne Zahui, correspondante régionale

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite