‘‘Les enfants de Côte d’Ivoire’’ veulent plus de droits

par NORDSUD
13 vues

Dans le cadre de la journée internationale des droits de l’enfant célébrée tous les 20 novembre, les enfants de l’association ‘‘enfants de Côte d’Ivoire’’ a appelé à des changements positifs et réellement significatifs pour leur bien-être. Dans une déclaration spéciale lue mercredi 18 novembre 2020, au Conseil national des droits de l’homme (Cndh), ils ont demandé un mieux-être.

Au nombre de leurs doléances figuraient des requêtes relatives à la problématique de l’éducation, des violences physiques et sexuelles et des enfants en conflit avec la loi. «Les enfants de Côte d’Ivoire ont souhaité que la loi portant école obligatoire et gratuite soit mise en œuvre sur l’ensemble du territoire national(..) Ils ont plaidé pour un renforcement des infrastructures et des équipements scolaires», précise la Cndh dans un communiqué. Outre cet aspect, «les enfants de Côte d’Ivoire ont demandé à l’Etat de renforcer la vaccination pédiatrique de tous les enfants (…), de renforcer les textes de promotion de l’enfant, victime de viols». Au sujet des enfants en conflit avec la loi, «les enfants de Côte d’Ivoire demandent plus d’actions de la part de l’Etat pour y mettre fin», indique la note.

L’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire, Leo Vino Vezky, par ailleurs hôte de l’évènement, leur a adressé un message d’encouragement. «N’abandonnez pas. Continuez de rêver», a-t-il lancé.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite