Mali: La junte crie au coup d’Etat

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 4 vues

Le gouvernement dit de transition dénonce une opération menée dans la nuit du 11 au 12 mai par des militaires maliens, et soutenue par un Etat occidental, sans préciser lequel. «Dans le dessein malsain de briser la dynamique de refondation du Mali, un groupuscule d’officiers et de sous-officiers antiprogressistes maliens a tenté un coup d’Etat dans la nuit du 11 au 12 mai 2022», dit le communiqué, lu en soirée à la télévision d’Etat. « Ces militaires étaient soutenus par un Etat occidental », ajoute-t-il. «La tentative a été déjouée grâce à la vigilance et au professionnalisme des forces de défense et de sécurité », poursuit-il, précisant que les personnes interpellées seront remises à la justice. Mais le document ne mentionne ni leur identité ni le lieu de leur détention. «Tous les moyens nécessaires» sont mobilisés pour l’enquête et la recherche de complices, dit le communiqué officiel. Le gouvernement y assure «que la situation est sous contrôle et invite les populations au calme». Selon le texte, les contrôles ont été renforcés aux sorties de la capitale, Bamako, et aux frontières.

La junte, confrontée à des sanctions imposées par la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), martèle un discours patriotique et souverainiste, face auquel les opposants peinent à se faire entendre. Les militaires sous la conduite du colonel Assimi Goïta ont renoncé à leur engagement initial de rendre le pouvoir à des civils après des élections programmées en février 2022.

Bakayoko Youssouf avec AFP

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite