Métro d’Abidjan: 1.747 propriétaires de maisons appelés à négocier

par NORDSUD
74 vues

Dans le cadre de la libération des emprises du projet de la ligne 1 du métro d’Abidjan, le Comité de Suivi du plan d’action de réinstallation (CS-PAR) est à pied d’œuvre pour le dédommagement des personnes affectées impactées. A cet effet, 1.747 propriétaires, dument répertoriés et localisés à Adjamé, Abobo, Port-Bouët, Anyama, Treichville, Marcory et Port-Bouët, sont invités à se rendre au siège du Plan d’action de réinstallation (PAR) sis au Plateau, 1 Rue Chemin de fer, à quelques encablures de la Sicta pour affaire les concernant. Ils doivent s’adresser à la cellule de négociation bureau n°11, comme le stipule un communiqué de (CS-PAR) rendu public ce mercredi 19 janvier 2022.

En l’état actuel, les opérations de démolition de la zone Nord du projet partant de la commune d’Anyama à celle du Plateau (environ 24 kilomètres) sont achevées. Les déguerpissements se poursuivent et l’opération d’indemnisation des personnes affectées par le projet (PAP), estimées à environ 9000 personnes, bat son plein. Long de 37,4 km avec 21 ponts, rails et routes, 18 stations et 1 pont viaduc, le métro d’Abidjan traverse 7 communes situées sur les bords de la lagune Ebrié: Anyama, Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Port-Bouët et accueillera 540.000 passagers par jour.

Sous-traité par la Société ivoirienne de construction du Métro d’Abidjan (Sicma) à la Société de transports Abidjanais sur rails (Star), la construction de cette ligne de métro crée 2000 emplois directs. Ce projet a en ligne de mire de fluidifier et révolutionner la mobilité urbaine à Abidjan.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite