Municipales 2023 à Bouaké: Djibo Nicolas laisse la place à Amadou Koné

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 173 vues

Dans les coulisses d’un désistement du maire sortant Djibo Nicolas au profit du député et ministre Amadou Koné aux élections municipales à Bouaké. Le choix du candidat du Rhdp dans la commune de Bouaké dans le cadre des élections municipales de 2023 n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Chaque semaine qui passe part avec ses soubresauts. Après une semaine, nous sommes à mesure de partager avec vous les confidences de la rencontre de conciliation du dimanche 19 février 2023 entre le ministre Amadou Koné, dit-on, choisi par le directoire du Rhdp pour conduire la liste Rhdp à Bouaké et certains cadres ou leurs partisans qui semblent lui dénier cette qualité. Ainsi, des confidences, il ressort qu’ont pris part à cette rencontre de conciliation ou de réconciliation, outre le ministre Amadou Koné et Assahoré Konan Jacques, le maire Djibo Nicolas qui représentait également le doyen Fanny Ibrahima. La député et 3ème adjointe au maire, N’guessan Affoué Jacqueline, était aussi présente. Tout comme le secrétaire départemental adjoint de Bouaké- Belleville. Il y représentait le 1er adjoint au maire Dakuyo Paul, candidat déclaré aux élections municipales de 2023. Enfin des absences de taille ont été signalées à cette rencontre de conciliation. Il s’agit de celles du député et 4ème adjoint au maire, Béma Fofana, candidat déclaré aux municipales mais aussi des ministres Sidi Tiémoko Touré et de Jean Claude Kouassi ainsi que du départemental Ba Karamoko de Sokoura… 

Au cours de cette entrevue, selon nos sources, les présents ont eu le mérite de fumer le calumet de la paix. Entre Assahoré Konan Jacques et le ministre Amadou Koné, on peut dire que les choses sont rentrées dans l’ordre, toujours si l’on en croit nos contacts. Assahoré Konan Jacques est ainsi en roues libres pour les élections régionales dans le Gbêkê pour le compte du parti présidentiel, le Rhdp. Son seul adversaire sérieux viendra certainement du Pdci-Rda qui compte présenter le député de Béoumi Maître Blessy. Côté mairie, le Pdci-Rda a décidé de faire avec Gnamien Konan, l’ex-ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et député de Botro.

Le ministre Amadou Koné a aussi reçu un soutien de taille dans sa quête de la mairie de Bouaké, d’après nos informateurs. Le maire sortant Djibo Nicolas qui jusque-là s’était déclaré candidat à sa propre succession, au dire de ses proches, a finalement jeté l’éponge au cours de cette rencontre. Mieux, il s’est désisté en faveur du ministre Amadou Koné en s’engageant à le faire gagner par son soutien. Nicolas Djibo disait parler non seulement en son nom propre mais aussi au nom de son aîné le maire Fanny Ibrahima, PCA du Conseil Hévéa Palmier à huile en déplaçement à l’extérieur.

Il a salué cette nouvelle dynamique de réconciliation et de cohésion au sein du parti avant de  renouveler son dévouement au parti, assure-t-on. Il en a profité pour clore le débat sur les candidatures aux élections municipales.  Nicolas Djibo a  annoncé qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession . « Amadou Koné  est mon candidat  et  il gagnera avec nous tous à ses côtés »,  a soutenu , selon des sources concordantes, Nicolas Djibo avant de remercier le président du parti pour le choix porté sur Amadou Koné. 

Le député suppléant Silué Pegabila dit Kabila, témoin de cette rencontre est revenu lors de sa déclaration du mercredi 22 février 2023  sur le désistement du maire Djibo Nicolas en faveur du ministre Amadou Koné, candidat désigné du parti. »Le maire l’a dit ici, il n’est pas candidat à un troisième mandat. Il s’est désisté pour le ministre Amadou Koné. Donc le débat est clos, le candidat du Rhdp choisi par le directoire du parti à Bouaké s’appelle Amadou Koné », a confirmé Silué Pegabila. En réalité, cette paix des braves obtenue au siège régional du Rhdp avait été savamment préparée la veille, c’est-à-dire dans la nuit du samedi 18 février après une longue nuit de discussions à la résidence du ministre des Transports à Bouaké-Kennedy. L’objectif était d’aplanir les malentendus, arrondir les angles après avoir dénoncé le manque de cohésion nécessaire à l’atteinte des objectifs définis par le président du parti Alassane Ouattara.

Amadou Koné, membre du directoire et superviseur général Rhdp du Gbêkê, à cette occasion, a informé les responsables départementaux de l’union qui règne désormais au sein des premiers responsables. Il a par la même occasion exhorté chacune et chacun des militants à leur emboîter le pas. Pour traduire sa bonne foi, Amadou Koné s’est engagé  à aller à la rencontre de tous les autres  responsables politiques absents pour causes d’éloignement, notamment le ministre Sidi Touré  afin d’assurer une victoire éclatante du Rhdp  partout dans le Gbêkê.  Il a mis séance tenante des bureaux à la disposition de Assahoré Konan Jacques au sein du siège pour servir de cadre de rencontres du candidat avec les militants pour les régionales.

Le maire Djibo Nicolas a aussi reçu les clés d’un bureau au siège régional. Jacques Assahoré  Konan a remercié Amadou Koné pour son humilité et son sens du rassemblement. Il en a profité pour renouveler son engagement à faire triompher le Rhdp aux prochaines élections régionales avec l’appui du ministre et des départementaux.

Les responsables politiques du Rhdp de la région de Gbêkê présents ont pris tous l’engagement de rafler toutes les circonscriptions électorales. Reste donc à rencontrer les autres acteurs absents à cette rencontre pour fumer durablement le calumet de la paix entre cadres du Rhdp à Bouaké.


Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite