Municipales 2023: De potentiels candidats s’activent dans l’ombre à Daloa

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 327 vues

Dans le cadre des élections locales, les municipales et régionales sont prévues pour se tenir en Côte d’Ivoire en octobre 2023.

A cette occasion, Daloa, classée dans les premiers rangs dans l’ordre d’importance des mairies en Côte d’Ivoire, fera encore sûrement l’objet de convoitise des partis significatifs que sont le Rhdp, d’Alassane Ouattara, le Pdci d’Henri Konan Bédié et le PPA-CI de Laurent Gbagbo.

Pour preuve, en attendant d’entrer dans les moments chauds d’avant les élections, ces 3 grands partis politiques, chacun à sa manière, affûte ses armes pour être aguerri à temps.

A plus d’un an de ces échéances électorales, même si les choix de leurs candidats ne sont pas officiellement faits, dans ces formations politiques, leurs actions, les faits et gestes sur le terrain commencent à interpeler l’opinion.

Pour ce qui est des choix de leurs candidats, rien ne semble définitif dans ces partis.

Au Rhdp, lors des réunions pour le choix des candidats aux dernières élections des secrétaires départementaux, il a été signifié aux cadres retenus que leurs choix ne font d’eux les candidats potentiels pour les élections générales à venir. Le discours allant dans le même sens a été adressé aux élus actuels du parti, dont les postes actuels ne font d’eux les candidats à leurs propres successions.

Mais déjà, les actions sociales se multiplient par les cadres à l’endroit des militants et des populations de Daloa.

Au PPA-CI, Stéphane Kipré, est aussi très actif sur le terrain. Il multiplie à son tour les rencontres soutenues par des actions sociales.

Les intentions de candidature de l’enfant de Gueya, aux prochaines municipales à Daloa, ne souffrent d’aucune ambiguïté dans l’opinion publique à Daloa.

D’ailleurs, un communiqué ayant sanctionné la réunion du secrétariat général de son parti le PPA-CI, datant du 23 août 2022, à la demande de son président, Laurent Gbagbo, a lancé un appel à candidatures à tous les militants.

Quant au Pdci, moins visible sur le terrain, des sources nous affirment que des appels à candidatures ont été lancés et que pour le moment, on ne se bouscule pas.

A côté de ces formations politiques, il ne faut pas oublier que des intentions de candidatures indépendantes ne manquent pas.

Celles-ci sont très souvent conduites par des cadres se disant victimes de frustration dans des partis politiques.

Il faut rappeler que la mairie est la chasse gardée du Rhdp depuis 21 ans, suite à la victoire du Professeur, Frédéric Guédé Guina, en 2001, sous la bannière du RDR.

Depuis cette date, le parti d’Alassane Ouattara a remporté les suivantes élections de 2013 et de 2018, avec de scores écrasants, face à ses adversaires, notamment le Pdci et ses alliés.

Ayant fait du fauteuil de maire de Daloa, depuis 3 élections municipales, sa propriété, le Rhdp sera encore en 2023, la formation à abattre.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite