Perquisition à la mairie de Cocody : Le gouvernement ignore encore les raisons

par NORDSUD
192 vues

On le sait, la mairie de Cocody avait été le théâtre d’échauffourées aux lendemains de la réélection du maire sortant, Jean-Marc Yacé. De fait, une perquisition des locaux de l’entité communale a été menée par la gendarmerie nationale. En réaction, le premier responsable de la commune a estimé avoir été pris pour cible, tandis que le candidat malheureux, Eric Taba prétend avoir des preuves d’une tricherie à grande échelle orchestrée par son antagoniste.

Le gouvernement dit ne rien savoir

Interrogé sur la nature de cette intervention et l’éventualité de son lien avec les résultats de l’élection municipale dans cette zone qui échappe au pouvoir en place, le gouvernement a répondu qu’il n’avait pas d’information à ce sujet. « Pour ce qui s’est passé à Cocody (…) nous n’avons rien eu sur ces évènements de façon formelle. Je ne peux pas vous dire en dehors de ce qui s’est dit sur les réseaux sociaux, si c’est en lien avec les élections ou tout autre raison », a indiqué ce mercredi le porte-parole, Amadou Coulibaly. Il a ramené aux calendes grecques, la diffusion d’une information officielle sur ce remue-ménage. « Lorsque nous aurons des raisons officielles sur ce qui s’est passé à Cocody, nous reviendrons vers vous », a-t-il indiqué pour couper la poire en deux.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite