Présidentielle du 31 octobre : KKB devant l’UE : « Allons au dialogue »

par NORDSUD
70 vues

Une délégation de l’Union européenne (UE) s’est entretenue le mardi 13 octobre 2020 à Abidjan avec le candidat indépendant Kouadio Konan Bertin à deux jours de l’ouverture de la campagne présidentielle pour parler de paix et de stabilité du pays.

Dans le cadre d’une rencontre avec les partis politiques, l’ambassadeur de l’UE, Jobst Von Kirchmann, accompagné de plusieurs autres diplomates, ont eu un entretien avec Kouadio Konan Bertin (KKB), candidat indépendant à l’élection du 31 octobre 2020. Selon le chef de la diplomatie européenne, les candidats doivent prôner la paix dans ce contexte électoral : « Sans la paix, il ne peut pas avoir le développement, ni l’emploi, ni la prospérité. Donc nous soulignons cet aspect au nom de l’Union européenne », a expliqué Jobst Von Kirchmann, au nom de l’Union européenne.

A sa suite, le candidat KKB a salué cette démarche de l’UE qui se préoccupe constamment de la situation politique ivoirienne. Il en a profité pour inviter la classe politique à accueillir les efforts des autres mais aussi à faire l’économie des crises politiques. Il a rassuré les diplomates européens qu’il ne s’associera pas à un coup d’Etat en Côte d’Ivoire : « Quand on me dit qu’il n’aura pas d’élection le 31 octobre, qu’on me dise ce qu’on propose à cette date. Si c’est un coup d’Etat alors je le dis haut et fort, ma culture politique et mon éducation ne me permettent pas de cautionner un coup d’Etat. Allons au dialogue ».

A quelques jours de la campagne électorale, la coalition de l’opposition n’a toujours pas clarifié sa position sur sa participation aux élections, alors qu’elle compte deux candidats retenus dont Henri Konan Bédié du PDCI et Pascal Affi N’Guessan du FPI        .

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite