Rhdp Séguéla: 3 questions à Bakayoko Idrissa, dit Kiss Polo

par NORDSUD
376 vues

Dans cet entretien, Bakayoko Idrissa, dit Kiss Polo, président régional de la jeunesse, récemment élu secrétaire départemental du Rhdp Séguéla-commune parle de la mort d’Amadou Soumahoro et d’Hamed Bakayoko, de son élection en tant que secrétaire départemental et des prochaines municipales à Séguéla.

Séguéla a perdu en l’espace de quelque temps, le Premier ministre, Hamed Bakayoko et le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Amadou Soumahoro, deux figures emblématiques du Worodougou et du sommet de votre parti.

Comment la jeunesse et le Rhdp de Séguéla a vécu ces deux grosses pertes et comment le Rhdp se porte au moment où il est dans une phase de restructuration?

Vous savez que nous sommes des humains et nous sommes des croyants. La foi recommande aux croyants un certain comportement devant toutes les épreuves qui sont du fait de Dieu lui-même.

C’est dans cette optique que nous avons pris ces deux énormes pertes avec philosophie.

Nous ne cessons de prier Dieu, qui lui seul sait pourquoi il a rappelé nos deux leaders à lui, de les accueillir à ses côtés.

Il ne nous reste qu’à faire en sorte de réaliser leurs vœux de chaque jour de voir le Woroba prospéré et développé et le Rhdp devenir encore plus grand.

Nous-même, en tant que leader politique, et l’ensemble des jeunes, devons tout faire pour sauvegarder cet héritage et faire en sorte que le Worodougou soit toujours à la hauteur et pour que de là où ils se trouvent aujourd’hui, qu’ils soient fiers de leurs héritiers que nous sommes.

A la faveur de la structuration de votre parti, le Rhdp, vous avez été élu secrétaire départemental à Séguéla-commune. Qu’est-ce qui vous a motivé à briguer ce poste de responsabilité du parti ?

Notre élection en tant que secrétaire départemental du Rhdp est une suite logique de mon parcours où j’ai occupé plusieurs postes de responsabilités dans le parti.

Pour rappel, j’ai été président de comité de base, secrétaire de section, président de la jeunesse, coordinateur régional associé à l’organisation du parti.

A la faveur de ces élections départementales internes, j’ai estimé que le moment était venu de mettre à la disposition de mon parti cette base d’expériences acquises auprès de nos défunts leaders à travers la gestion de ces précédents différents postes que j’ai occupés.

C’est d’ailleurs l’occasion de remercier tous les cadres de la région du Worodougou, les parents et les militants, qui ont accepté que je sois à ce poste de secrétaire départemental, suite à un choix consensuel.

Je fais une adresse spéciale au ministre Bouaké Fofana, aux élus et tous les cadres qui travaillent nuits et jours à l’union et à la cohésion de tous les fils du Worodougou et pour le développement de la région.  Afin d’y rendre le parti toujours plus fort avec tous.

Nous sommes à un an des prochaines municipales en Côte d’Ivoire. Après votre élection à ce poste de premier responsable du parti à Séguéla, est-ce que vous envisagez de postuler au poste de maire, lors des prochaines municipales de 2023 ?

Je suis actuellement le secrétaire départemental du Rhdp à Séguéla. Vous savez que cela fait de moi le préfet du parti à Séguéla. Donc je suis celui qui doit appliquer et faire appliquer les règles de fonctionnement et la discipline du parti.

Se faire élire secrétaire départemental du Rhdp, c’est se mettre à la disposition du Rhdp. C’est ce que nous nous engageons à faire respecter.

Mieux, notre vision de l’organisation du parti va au-delà des élections locales. La Commission électorale idépendante (CEI) vient d’annoncer la période de la prochaine opération de la révision des listes électorales.

Nous avons pour mission de sensibiliser tous les militants et les parents, surtout les nouveaux majeurs sur les enjeux de cette opération.

Il faut sensibiliser ces derniers à aller s’inscrire, et les inscrits à aller dans les centres pour s’assurer de l’existence de leurs noms sur les listes. C’est ce qui fera d’eux des prochains électeurs.

Il faut aussi ajouter que l’organisation du parti est une action permanente qui va au-delà des élections locales.

On doit avoir à l’esprit les prochaines élections générales, surtout la présidentielle de 2025. Celles-ci doivent démontrer aux yeux de tous que le Rhdp est de loin le plus grand parti de Côte d’Ivoire, par une participation record et des victoires écrasantes à toutes les élections.

Je suis conscient que c’est cela notre mission en tant que secrétaire départemental du Rhdp.

Aussi, nous revient-il d’expliquer et présenter toutes les nombreuses actions de développement réalisées par le président de la République et président du Rhdp, Alassane Ouattara, pour la Côte d’Ivoire et promouvoir ses idéaux et ceux de son parti.

Réalisé par Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite