Santé : Quand le Coronavirus enrichit la Chine

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 24 vues

Avec une augmentation de 49% par rapport à l’an dernier, la vente des masques a généré au début de l’année 2020 la bagatelle de 71 milliards de dollars, selon des sources crédibles.

Un écosystème économique dont la Chine détient la plus grosse part de gâteau, 57% du marché mondial, soit 40 milliards de dollars.

Comme quoi, cette crise sanitaire qui constitue un fléau mondial fait relativement le bonheur de l’industrie chinoise des masques de protection. Un fait qui devrait faire creuser les méninges aux pays africains qui font partie des grands importateurs du cache-nez. Des politiques nationales en vue d’une consommation des cache-nez locaux serait la bienvenue et apporterait une réelle plus-value à leurs économies.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite