Asdm: Méité Sindou aux commandes

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 43 vues

Méité Sindou est journaliste, directeur de publication de Nord Sud. Il a été nommé le 4 mai 2022 directeur général de l’Agence de soutien et de développement des médias (Asdm). Ce 14 juin, il a été installé officiellement dans son fauteuil au cours de la passation des charges dans les locaux de l’ex-Fsdp à la Riviera-Attoban.
Il remplace à ce poste Bernice N’guessan, anciennement directrice exécutive du Fonds de soutien et de développement de la presse (Fsdp) dissous lors du conseil des ministres du mercredi 4 mai 2022.
Le nouveau promu a avant tout propos exprimé sa reconnaissance au président de la République Alassane , au Premier ministre Patrick Achi et au ministre de la Communication et de l’économie numérique Amadou Coulibaly. Il a ensuite dit prendre la pleine mesure de sa mission. «La mission que le chef de l’État assigne à la nouvelle Agence de soutien et de développement des médias est de réussir à accompagner la profession dans toutes ces nouvelles mutations. La mission sera délicate », souligné le DG. « Nous recevons notre désignation en tant que Directeur Général de la toute nouvelle Agence de Soutien et de développement des médias avec beaucoup de fierté. Nous mesurons le poids de la confiance dont le chef de l’État nous gratifie. Nous nous attèlerons à nous montrer digne de cette confiance », s’est engagé Méité Sindou. Avant d’ajouter: « Nous recevons également cette nomination avec beaucoup de gravité. La migration du Fonds de soutien et de développement de la presse (Fsdp) vers une Agence de soutien et de développement des médias (Asdm) est une réforme de structure qui traduit la grande vision du Président de la République pour consolider le paysage médiatique ivoirien et pour promouvoir les instruments de la libre expression dans notre pays ».


Pour mener à bien sa mission, Méité Sindou a dit compter sur la contribution de tous les acteurs du secteur des médias. «C’est à cette fin, Mme le Directeur exécutif, que je prends à mon compte les conseils que vous m’avez prodigués hier : Vous m’avez recommandé l’humilité et le dialogue permanent avec la profession. Je fais mien ces recommandations. Vous me permettrez donc de ne pas finir cette allocution sans rendre un hommage appuyé à mes confrères, aux acteurs des médias, aux combattants de la liberté d’expression, dont certaines grandes figures sont dans cette salle aujourd’hui. Ils se sont spontanément mobilisés pour cette passation. Je les en remercie», a-t-il salué. A l’endroit du personnel de l’ex-Fsdp, Méité Sindou a eu ces mots: «Je vous rassure: Vous ne disparaîtrez pas avec le Fsdp. Simplement parce que le Fsdp ne meurt pas. Le Fsdp se transforme pour devenir une Agence. L’Agence de soutien et de développement des médias est votre maison. Elle aura besoin de votre expérience mais surtout de votre savoir-faire».

Avant ces propos, la directrice sortante a fait l’état des lieux et transmis à son successeur tous les dossiers sous le regard de l’inspecteur général du ministère de la Communication, des Médias et de l’Economie numérique, Anoma Kanie Léandres.

Faisant le bilan de 13 ans d’existence (de 2009 à 2021), Bernice N’guessan a relevé que ce sont plus de 11 milliards de francs CFA que l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le Fsdp, a investi en faveur de médias.

Il faut rappeler que l’Asdm est chargée de soutenir et d’accompagner les entreprises du secteur des médias privés. Son champ d’action s’élargit au secteur du numérique et de l’audiovisuel.

Ouattara Kalifa, correspondant permanent




Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite