Alassane Ouattara douche les derniers espoirs de l’opposition

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 45 vues

C’est l’actualité de ces dernières heures. Intervenu sur RFI et France 24, le chef de l’Etat Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), s’est voulu clair sur un éventuel report de l’élection présidentielle comme exigé par l’opposition. À environ 72 h du scrutin,
le président de la République a souligné que «ce serait un parjure, car la Constitution fixe l’élection au dernier samedi d’octobre. Elle aura donc lieu à cette date». Pour ceux qui espéraient une marche-arrière de M. Ouattara au dernier moment, c’est définitivement fini.

Quant à sa candidature pour un troisième mandat, pour le chef de l’Etat, c’est l’amour du pays qui a primé. Et
Alassane Ouattara de poursuivre : «avec moi, la défaite [de mes adversaires] est certaine. C’est pourquoi ils décident de ne pas y aller.» Le candidat du Rhdp a également évoqué ses rapports actuels avec l’ancien chef de l’Etat Henri Konan Bédié, aujourd’hui à l’opposition avec Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI). «J’ai marqué ma disponibilité, mais le président Bédié n’en veut pas, je ne vais pas le bousculer.» Chose qui confirme la tension actuelle entre le Rhdp et l’opposition qui a adopté une posture de jusqu’au-boutiste. Concernant le retour de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara a répondu que son passeport est en cours de délivrance. «Il a déjà fait neuf ans [de prison] et je trouve qu’il est temps qu’il rentre en Côte d’Ivoire. »


Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite