Burkina: Ibrahim Traoré conduit la transition jusqu’en juillet 2024

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 90 vues

Au Burkina, les Forces vives ont adopté le vendredi 14 octobre 2022 à Ouagadougou une nouvelle Charte de la transition et désigné le capitaine Ibrahim Traoré chef de l’État. Âgé de 34 ans, ce responsable militaire était à l’origine du coup d’État qui a renversé le lieutenant-colonel Paul-Henry Sandaogo Damiba, le vendredi 30 septembre 2022.

Après plus de 10 heures de débats, les 300 délégués ont adopté une nouvelle Charte de la transition : les Forces vives ont signé l’acte de confirmation de la désignation du capitaine Ibrahim Traoré comme chef de l’État.

Ce texte assure le maintien à la tête de l’État, de celui que tous surnomment ici « capitaine IB ». Avec la signature de la Charte, les choses sont désormais formelles. Et cela vient donc clore les Assises.

armi les autres points importants qu’il faut retenir figure l’article 21 qui fixe à 21 mois, la durée de la transition, et ce, à compter du 2 octobre 2022. « C’est une manière de respecter les engagements du Burkina auprès de la Cédéao », explique un délégué.

La Charte donne par ailleurs les contours de l’Assemblée législative, qui sera composée de 71 députés. Le gouvernement, lui, reste limité à une équipe de 25 ministres.

Il faut souligner enfin que le président de la transition, le Premier ministre et le président de l’Assemblée législative de transition sont inéligibles aux prochaines élections présidentielles, législatives et municipales.

Bakayoko Youssouf avec RFI

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite